Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Crise ivoirienne / Anne Oulotto, porte-parole de M. Alassane Ouattara - ‘’Le recomptage des voix est inacceptable’’
Publié le jeudi 27 janvier 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Après les échanges entre le Président de l’Union africaine Bingu Wa Mutharika et Alassane Ouattara, sa porte-parole principale Anne Oulotto a donné de plus amples informations le mercredi 26 janvier 2011 sur cette rencontre. Anne Oulotto a confié sur Onuci-Fm qu’il s’agissait pour l’ex-Directeur général adjoint du Fmi de faire le point de la situation sociopolitique ivoirienne à Bingu Wa Mutharika, le Président de l’Union africaine. «Le président Ouattara a indiqué que Laurent Gbagbo refusait de partir du pouvoir de façon pacifique. Il a donc invité l’Union africaine à faire en sorte que Laurent Gbagbo puisse partir dans les plus brefs délais de façon pacifique ». La porte-parole d’Alassane Ouattara a par ailleurs opposé une fin de non recevoir quant à un éventuel recomptage des voix proposé par Gbagbo. Toute chose qui selon elle est « inopportun et incongru dans la mesure où des voix ont été comptées et recomptées ». Mieux, elles ont été certifiées par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies « Le recomptage des voix est injustifiable. Cela est inacceptable. Si on doit recompter les voix deux mois après les élections, ce serait totalement absurde », a-t-elle souligné. Pour Anne Oulotto, il est plus que jamais nécessaire pour les Chefs d’Etats africains de mettre le maximum de pression sur Laurent Gbagbo afin qu’il cède le fauteuil présidentiel. Il y va, dira t-elle de la survie de la démocratie en Côte d’Ivoire et dans les pays africains.
Touré Abdoulaye



Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS