Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Koné Katina, l’instigateur
Publié le vendredi 28 janvier 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Il n’est pas digne d’être un fils du Nord. Koné Katina Justin, c’est de lui qu’il s’agit, est
aujourd’hui l’ennemi n°1 des populations des zones Cno et plus singulièrement de celles du
Nord. Et pour cause, c’est par sa volonté que les populations des zones CNO sont privées
d’eau et de courant depuis mercredi dernier. L’homme en a fait la proposition le samedi
dernier au conseil économique et social au Plateau. Au cours de cette rencontre dite des
Nordistes pour soutenir Gbagbo, le ministre du gouvernement fantoche du président sortant
Laurent Gbagbo a émis les vœux de voir les populations sous contrôle des Forces Nouvelles
privées de l’eau et de l’électricité au motif que ces populations cautionnent la présence des Fn
dans leurs zones. Morceaux choisi : « C’est parce que le président Laurent Gbagbo est un
homme gentil, sinon il doit couper l’eau et le courant dans les zones sous contrôle des Forces
nouvelles. »

Pour le directeur de campagne de Gbagbo à Katiola les populations du Nord doivent payer
pour leur soutien au chef de l’Etat Alassane Ouattara et les Fn. « Il faut se dire la vérité, la
rébellion a tenu dans le Nord parce qu’elle a le soutien de nos parents», a poursuivi M.
Katina.

Zana Coulibaly


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Autres articles

  • Koné Katina, l’instigateur - Le Patriote - 28/1/2011
  • La zone CNO, le souffre-douleur - Le Patriote - 28/1/2011
  • Un chantage honteux - Le Patriote - 28/1/2011
  • Le cynisme qui choque la morale - Le Patriote - 28/1/2011
  • Des milliards distribués aux mercenaires et miliciens - Le Patriote - 28/1/2011
  • Vers le manque de liquidité dans les banques - Le Patriote - 28/1/2011
  • Braquage de la BCEAO : Gbagbo comme un chef de gang - Le Patriote - 28/1/2011