Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Après le Sommet de l’UA : Alcide et le clan Gbagbo rêvent debout
Publié le jeudi 3 fvrier 2011   |  Le Patriote


Le
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Faut-il en rire ou en pleurer ? Honnêtement, il est difficile de se situer face au comportement d’Alcide Djédjé et d’un certain nombre de partisans de Laurent Gbagbo. En effet, envoyé par Gbagbo Laurent faire du lobbying à Addis-Abeba en marge du sommet de l’UA, Alcide Djédjé a été tout particulièrement inefficace. Loin des instances de décisions, il apprendra comme monsieur tout le monde, par voix de presse, les résolutions du sommet. L’UA réaffirme son soutien au Président élu par les Ivoiriens, Alassane Ouattara, et décide de la formation d’un panel de chefs d’Etat qui viendront négocier le départ pacifique de Laurent Gbagbo. Malgré la clarté des conclusions du sommet, l’émissaire de Gbagbo tente de cacher le soleil avec la main. Quoi de plus normal pourrait-on dire. Alcide Djédjé doit justifier les millions de francs du contribuable ivoirien que lui et les autres, Bro Grébé Géneviève en tête, sont allés dépenser à Addis-Abeba.
C’est pour cela que depuis la fin de la réunion des chefs d’Etat africain, l’ex-ambassadeur de la Côte d’Ivoire a l’ONU rue dans les brancards. Alcide Djédjé se trouve être le seul à expliquer que le sommet n’a pas reconnu la victoire de Ouattara. Et chose plus risible, il tente d’expliquer que le panel des chefs d’Etat vient à Abidjan pour un recomptage des voix. C’est dans cette illusion que baignent les partisans de l’ancien président ivoirien qui, après avoir perdu les élections, tente d’usurper le pouvoir. A l’aide de leurs canaux de propagande, la télé LMP et la Radio de la haine, ils donnent dans la désinformation. Ils mentent et travestissent la vérité de la réunion de la capitale éthiopienne. Mais en réalité il n’en est rien. Alcide et les autres ouailles de Gbagbo le savent. Ils sont conscients que leur dernière carte n’a rien donné et que l’UA a clairement affirmé son soutien total et sans faille à Alassane Ouattara. C’est pourquoi, il n’y aura pas de recomptage de voix et Alcide le sait très bien. Il sait que le panel de chef d’Etat qui arrive très bientôt à Abidjan, vient avec une feuille de route claire et précise. Ce panel viendra négocier les conditions du départ de Gbagbo Laurent. Alcide Djédjé et ses camarades frontistes peuvent continuer de rêver débout mais la réalité est toute autre. Sinon Alcide Djédjé, qui est allé se promener à Addis-Abeba a pu lire également dans le communiqué final que la réunion a demandé la levée immédiate du blocus du Golf Hôtel où se trouve le président légal et légitime, Alassane Ouattara. Mais le sieur Alcide n’en fait jamais cas. Si le panel avait pour mission de venir recompter les voix comme Djédjé le soutien, pourquoi Blé Goudé s’acharne-t-il sur le Président Burkinabé, Blaise Compaoré ? Monsieur Alcide Djédjé, on peut tromper le peuple une partie du temps, on peut même tromper une partie du peuple tout le temps, mais on ne peut jamais tromper tout le peuple tout le temps. Si vous aviez médité sérieusement cette pensée du seizième Président des Etats-Unis d’Amérique, Abraham Lincoln, vous comprendriez que votre tentative de tromper les Ivoiriens est vouée à l’échec.
Koné Lassiné



Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS