Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Groupe d’experts, recomptage, reprise totale du scrutin : Jusqu’où ira la comédie Gbagbo ?
Publié le mercredi 9 février 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
C’est indéniable. Sur les planches il aurait crevé l’écran. Tant Laurent Gbagbo, dans sa vaine tentative d’usurper la victoire d’Alassane Ouattara, l’ancien chef de l’Etat sert ruse une comédie au monde entier. Dès la proclamation des résultats par la CEI faisant d’Alassane Ouattara le président élu par les Ivoiriens, Gbagbo et son ami Yao N’Dré ont cru bon d’engager la Côte d’Ivoire dans une tragi-comédie dont ils sont les seuls véritables acteurs. Et Gbagbo en acteur principal sert, chaque jour qui passe, de nouvelles histoires. Pour tenter de couvrir sa tentative de hold-up électoral, Gbagbo a d’abord appelé à la constitution d’un groupe de travail international pour réévaluer le scrutin du 28 novembre 2010. Cette idée n’avait même pas fini de faire son petit bonhomme de chemin dans le camp LMP, que le comédien en chef, trouve autre chose : le recomptage. A coup de battage médiatique et de publicité, toute la galaxie LMP va appeler au recomptage des voix. Comme si subitement Gbagbo et ses hommes s’étaient convaincus de leur victoire dans les urnes. Mais en réalité, il n’en était rien. A la vérité, Gbagbo et ses hommes avaient édité de faux procès verbaux et voulaient tromper les observateurs avec ces faux PV.

Malheureusement, cette entreprise ne pouvait prospérer dans la mesure où la CEI, les deux candidats, la facilitation et la certification avaient tous les PV et donc les bons résultats qui confirment et certifient la victoire sans bavure d’Alassane Ouattara. Aujourd’hui, au moment où des experts de l’UA tentent de trouver les voies et moyens d’un départ pacifique et négocié de Gbagbo du pouvoir, ce dernier embouche une nouvelle trompette. Il sort un autre tour de passe-passe comme un vrai prestidigitateur. Gbagbo demande à présent la reprise totale du scrutin.

Rien que ça. Gbagbo ne demande plus le GTI et encore moins le recomptage des voix, il veut ruser pour obtenir la reprise des élections. C’est ce que ses envoyés sont allés négocier au près des membres qui composent le panel. Et c’est ce que ces partisans vont tenter de défendre à présent. Perdu comme un naufragé qui ne s’est pas nager, Gbagbo s’accroche à tout ce qu’il trouve. Sa dernière bouée de sauvetage, c’est la reprise des élections. Un rêve qu’il caresse mais qui ne restera qu’à l’état de rêve car l’UA avant même de venir ici, s’est voulu claire et catégorique. La question de l’élection de M. Alassane Ouattara ne peut pas être remise en cause.

Gbagbo peut poursuivre sa comédie pendant quelques jours encore mais, il sait qu’elle ne donnera rien. Car personne ne reprendra un scrutin dont tous les observateurs ont reconnu la régularité.

Koné Lassiné


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS