Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Traitement des fonctionnaires et agents de l’Etat : L’Etat retire ses comptes de la Bicici et de la Citibank
Publié le mercredi 16 fevrier 2011   |  Le Temps


Proclamé
© Reuters par DR
Photo: Pr Aké N`Gbo Gilbert Marie


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Malgré l’appel à la raison lancé en direction des autorités de la Bicici et de la Citibank, le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire note avec regret, que lesdites banques ont effectivement fermé leurs agences sur l’ensemble du territoire, ce lundi 14 février 2011.Le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire condamne avec la dernière énergie, cette autre forfaiture surtout de la part de la Bicici qui s’est illustrée dans un passé récent, dans sa volonté d’asphyxier l’économie ivoirienne. La Bicici avance çà et là des raisons d’ordre technique et d’ordre sécuritaire pour justifier sa malencontreuse décision. Le Gouvernement relève le caractère fallacieux de ses motifs, dans la mesure où toutes les autres banques se sont accommodées de la compensation manuelle que nous imposent les circonstances. A ce propos, plusieurs séances organisées par la banque centrale avec l’ensemble des acteurs bancaires ont conduit à l’élaboration d’un mode opératoire consensuel qui donne des résultats probants. Les raisons de l’acte posé par ces deux banques sont donc à rechercher ailleurs. Face aux graves manquements, à la loi bancaire que constitue la fermeture de ces banques, sans raison, ni préavis, et en l’absence de toute communication à l’attention de la clientèle, le gouvernement se voit dans l’obligation de prendre les décisions suivantes : Pour les salaires du mois de février et des mois à venir, la Direction Générale du trésor et de la Comptabilité publique est instruite à l’effet de procéder à l’ouverture d’office, de comptes dans les autres banques afin d’y effectuer les virements des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. Les modalités pratiques de cette décision seront diffusées dans les jours prochains.

1. La fermeture immédiate dans ces deux banques, des comptes de sociétés d’Etat et ceux des sociétés à participation financière publique, afin de procéder à leur ouverture dans les autres banques.

2. Le Garde des Sceaux est instruit d’engager sans délai des poursuites judiciaires contre ces deux banques.

3. Un secrétariat est créé au sein du Trésor afin d’informer et d’orienter les usagers des secteurs privés et publics de ces deux banques.

En tout état de cause, le Gouvernement de la République de Côte d’Ivoire tient à rassurer l’ensemble des Ivoiriens et des opérateurs économiques qu’il prend toutes les dispositions pour garantir le service normal de l’ensemble du secteur bancaire.

Fait à Abidjan, le 14 février 2011


Achetez l'integralite de Le Temps  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS