Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Faits Divers

Inceste : Un père viole et bousille les parties intimes de sa fille de 8 ans
Publié le mercredi 16 fevrier 2011   |  Soir Info




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Quel genre de père est donc Dézaï Matthieu ? La question mérite vraiment d’être posée. Vu que ce dernier s’est comporté comme un détraqué sexuel, un pervers de la pire espèce, qui a poussé l’ignominie jusqu’à aller abuser sexuellement de sa propre fille de 8 ans. Et cela, depuis plusieurs mois. Les habitants du quartier « Balmer » de San Pedro, qui ont du mal à réaliser qu’il ne s’agit pas d’un mauvais rêve, se demandent encore, les fondements d’une telle dérive sexuelle ?

L’homme est-il mentalement malade ? Selon nos sources, Dézaï Matthieu, 42 ans environ, peintre en bâtiment, vit seul avec ses deux fillettes dont l’ainée qui répond aux initiales de D.B.U, n’a que 8 ans et est en classe de CE1. Sa femme l’a quitté il ya environ 2 ans, parce qu’il aurait abusé de sa propre nièce. Et voilà que depuis environ 8 mois, l’indigne père qui ne manque pourtant pas de partenaires sexuelles, nous dit-on, va, on ne sait pour quelles raisons, jeter son dévolu sur le frêle corps de D.B.U. Une nuit donc, à en croire les renseignements, il l’empoigne et la viole. La blessant sans remords, dans sa chair et dans son âme. Après son forfait, l’incestueux, sans aucune honte, menace de mort la pauvre fillette. Si jamais, elle osait en parler à quiconque. Malgré la menace, la môme se confie tout de même à la sœur de son père. A savoir dame Y.M qui, pour toute action, s’emploie plutôt à soigner les plaies causées dans les parties intimes de sa nièce. Le père cependant, ne s’arrêtera pas là. Bien au contraire. Toujours sous la menace, il transforme sa fille en « épouse attitrée » et la possède chaque fois que le cœur lui en dit. Bousillant, c’est le cas de le dire, les parties intimes de l’écolière. D.B.U n’a de répit que lorsque son odieux de père s’absente pour plusieurs jours ou semaines dans le cadre de son travail. Mais il y a quelques jours, au dernier passage de son géniteur, D.B.U excédée et mal en point, refuse de lui obéir, quand ce dernier l’invite à venir dormir dans sa chambre. Cela, au grand étonnement de sa grande cousine qui s’interroge sur les raisons d’une telle irrévérence. En tout cas, la cousine et son mari intrigués, attendent le lendemain après le départ du père, pour acculer la fillette de questions.

Devant les terribles aveux qu’elle fait, ils la font examiner par un infirmier. Le traumatisme causé est très grave et choquant. Après des soins dans une infirmerie privée puis au Chr de la ville, D.B.U est aujourd’hui dans un campement, pour y poursuivre des soins à l’indigénat. Faute de moyens financiers. Quant au père, il est en cavale et est injoignable sur tous ses téléphones-portables. La police saisie, est à ses trousses et espère le coincer afin qu’il subisse toute la rigueur de la loi.

Nérou KOUADIO


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS