Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Société

Malick Coulibaly dit non à la politique dans la religion
Publié le jeudi 17 fevrier 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Elections
© Abidjan.net par Emma


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Venu en petit frère et en fidèle selon ses propres termes pour commémorer le Mawlid 2011, le Dr Issa Malick Coulibaly, ministre de l’Agriculture du Gouvernement Aké N’Gbo, a exhorté ses coreligionnaires à épargner la communauté musulmane des intrigues politiciennes. Comme c’est le cas, à l’en croire, avec l’économie et des instances de coopération et d’intégration sous-régionale.

Notamment la BCEAO et l’UEMOA. « Je suis venu en tant que fidèle et petit frère prendre ma place de fidèle auprès du Cheikh El Islam Koudouss. Les Imams l’ont dit, cette nuit est extrêmement importante pour l’Islam. Nous commémorons l’anniversaire de notre prophète. Et nous célébrons cette fête dans un contexte de crise politique, diplomatique, financière, sociale. Mais, il est heureux de constater que jusqu’à maintenant, que notre pays ne vit pas une crise religieuse. Je suis venu accompagner dans la prière ceux qui prient sincèrement pour que notre pays ne rentre pas dans un conflit inter religieux. Je suis venu prier pour que notre communauté en particulier ne rentre pas dans un conflit interne. Et je suis venu au nom du président Laurent Gbagbo pour remercier la communauté musulmane pour ses prières et actions en faveur de la paix dans notre pays. Les musulmans sont des hommes de paix. Et leurs leaders surtout doivent être des faiseurs de paix.

C’est cet appel que le président Gbagbo m’a chargé de livrer en cette sainte nuit », a-t-il dit.

M.T.T


Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS