Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Konaté Navigué et Calixte Beyala appellent à la résistance populaire
Publié le mardi 22 fevrier 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le secrétaire national de la jeunesse du Front Populaire Ivoirien Konaté Navigué a battu le rappel de ses troupes du village de la liberté. Sangaré Aboudramane 1er vice-président du FPI, le fédéral FPI d’Abidjan-Banco Zaba Zadi Lazare, Charles Blé Goudé, Eugène Djué, Jean-Yves Dibopieu, Mian Augustin ont prêté main forte ‘’au camarade’’ de La Majorité Présidentielle. D’entrée de jeu, le secrétaire national a dénoncé ce qu’il considère comme étant des actes de vandalismes posé par des militants du Rhdp d’Abobo et de Koumassi qui auraient pris à partie selon lui, des militants LMP qui s’apprêtaient à rallier le village de la liberté le samedi 19 Février 2011. ’’Les vandales du Rhdp ont empêché certains de nos militants de prendre part à la commémoration du 19è anniversaire du 18 Février 92 en brûlant les bus’’, a déploré Konaté Navigué. Pour lui, il fallait que la jeunesse ivoirienne se rassemble ce jour pour ‘’croquer’’ selon ses propres termes, l’actualité du moment. A l’en croire, les Ivoiriens ont fini d’organiser l’élection présidentielle, cependant dira-t-il, il y a encore des problèmes en Côte d’Ivoire. Des problèmes que Navigué impute à la France qui veut ‘’tuer’’ le peuple ivoirien à cause d’une élection. Comme solution, pour sortir de l’impasse, le secrétaire national de la Jfpi demande que la Côte d’Ivoire batte monnaie afin de quitter le Franc CFA qui à l’en croire, ‘’a une origine nazie. ‘’C’est un système mis en place pour gruger l’Afrique. Nous pensons qu’il faut sortir du tunnel et franchir la ligne rouge en prenant des décisions courageuses, comme l’a fait Jules César en franchissant le rubicond’’, a-t-il dit. A la jeunesse du Front Populaire Ivoirien, Konaté Navigué a demandé de ne pas baisser le bras tant qu’il n’y a pas la victoire finale. ‘’Toutes les révolutions du monde entier passent par des moments difficiles et les moments qui arrivent seront difficiles ; il faut que chacun de nous le sache. Souvenez-vous, quand Sekou Touré a dit non à la France, la France est allée enlever tous les services français en Guinée, tout le personnel français en Guinée. Je m’attends à une telle situation en Côte d’Ivoire aujourd’hui. Après, les Français vont venir enlever tout ce qu’ils ont ici, l’ONU va venir enlever tout ce qu’elle a ici, mais il faudra alors que nous puissions tenir et avoir le mental de fer, c’est ça la révolution !’’, a assené Navigué faisant allusion à Lénine, Mao Tsé Tung, De gaulle, Nelson Mandela, Robert Mugabé et Edouardo Dos Santos qui sont venus à bout de tout, à force d’obstination. Comme eux, Laurent Gbagbo aux dires de Konaté Navigué, devra insister, persister, pour finir par atteindre son objectif. ‘’ Laurent Gbagbo doit insister, il doit persister et doit gagner. Nous devons insister, nous devons persister et nous allons gagner’’. Des slogans de Navigué qui ont davantage mobilisé et galvanisé la jeunesse LMP. Calixte Beyala ne dira pas le contraire. Aux jeunes Ivoiriens de LMP, l’écrivain dira ceci : «Je suis bien fière du peuple de Côte d’Ivoire. Vous montrez au monde entier que l’Afrique est débout et est libre. Vous êtes en train d’entrer dans le troisième millénaire et grâce à vous, on va être respecté dans le monde entier. Je serai toujours à vos côtés avec le président Gbagbo, avec Mme Simone Gbagbo… Les Ivoiriens ont choisi un président qui est Laurent Gbagbo et vous l’aimez tous et nous l’aimons tous. Comme un seul homme, quiconque s’amuserait à remettre cela en question, nous trouvera sur son chemin. Le combat ne fait que commencer et nous l’avons presque gagné».
Dosso Villard


Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS