Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

Fermeture des banques : Voici les dernières décisions du Gouvernement
Publié le mercredi 23 fevrier 2011   |  Soir Info




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le gouvernement Aké N'Gbo n'est pas prêt à accepter « une déstabilisation totale du système bancaire » de la Côte d'Ivoire, après la fermeture de plusieurs banques internationales en pleine crise post-électorale. Le ministre de l'Économie et des Finances, Désiré Dallo, assisté de son ministre délégué au Budget, Katinan Koné, et de ses proches collaborateurs, l'a signifié, le mardi 22 février 2011, au 20ième étage de l'immeuble Sciam au Plateau. Cela, en présence de patrons de quelques banques partenaires (Banque de l'Habitat de Côte d'Ivoire /Bhci, Banque nationale d'Investissement / Bni, Banque pour le financement de l'Agriculture / Bfa; Versus bank, Caisse nationale des caisses d'épargne / Cnce). De fait, face à la fermeture des banques internationales et africaines en Côte d'Ivoire, plusieurs mesures conservatoires ont été prises. Selon le ministre Désiré Dallo, le Gouvernement Aké N'Gbo a décidé de transférer la Banque internationale pour le commerce et l'industrie de Côte d'Ivoire (Bicici) et la Société générale de Banques en Côte d'Ivoire (Sgbci) dans le patrimoine de l'État ivoirien. Il a annoncé la prise d'un arrêté pour désigner des administrateurs généraux par intérim dans ces banques. Dans un avenir proche, il est même prévu de changer les dénominations de ces banques dans le cadre d'une refonte du système bancaire ivoirien. Relativement au paiement des fonctionnaires et autres agents de l'État, une cellule est mise en place pour les réaffecter sur les banques en activité afin qu'ils perçoivent leurs salaires à compter du mois de février 2011 malgré «certainement des désagréments ». A propos des agents des Forces de Défense et de Sécurité, Désiré Dallo a indiqué que « tout est mis en œuvre pour que, dans les prochains jours, ils soient payés en premier comme à l'accoutumée ». En ce qui concerne les chefs des entreprises privées et leurs personnels qui ont des comptes domiciliés dans les banques fermées, le ministre de l'Économie et des Finances a fait savoir que « le Gouvernement prend actuellement des dispositions, en vue de la réouverture prochaine desdites banques ». D'ailleurs, pour faciliter la mise en œuvre des mesure, il a exhorté le Secteur privé à ouvrir des comptes dans les banques qui continuent de travailler avec le Gouvernement en fonction. Il s'agit, selon le représentant du Gouvernement Aké N'Gbo, de Bfa, Bhci, Bni, Cnce, Versus Bank, de Cofipa et de Bridge Bank. Les deux dernières n'ont pas été représentées, hier.

Au nom de toutes les banques présentes, le Directeur général de la Cnce, Marcelin Zahui, a laissé entendre que les banques sont prêtes à faire le travail sur instruction du Gouvernement Aké N'Gbo. Que ce soit pour le paiement des fonctionnaires ou pour l'ouverture de milliers de comptes d'employés du public ou du privé, le porte-parole des banques a indiqué que leurs structures pourront « assurer le service des caisses qui va démarrer ». En plus de tout cela, elles envisagent de mener une campagne après la présente crise pour maintenir les nouveaux clients chez elles.

Pour rappel, depuis quelque temps, le système bancaire ivoirien est déstabilisé par la fermeture d'une dizaine de banques, notamment la Bicici, la Sgbci, la Citi Bank.

Hermance K-N


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS