Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

Rencontre entre le Gouverneur par intérim de la Bceao et les Dirigeants des établissements de crédit de Côte d`Ivoire
Publié le mercredi 2 mars 2011   |  BCEAO


Monsieur
© Abidjan.net


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
A l`initiative de Monsieur Jean-Baptiste COMPAORE, Gouverneur par intérim de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), une séance de travail a été tenue à Dakar, au Siège de la BCEAO, le lundi 28 février 2011, entre la Banque Centrale et les dirigeants et représentants de treize établissements bancaires installés en Côte d`Ivoire.

Cette rencontre a porté sur l`évolution récente du système bancaire en Côte d`Ivoire, notamment la suspension temporaire d`activité de nombreux établissements, enregistrée à partir du 14 février 2011, ainsi que sur les conditions de réalisation de la continuité des services au profit de leur clientèle.

A l`entame de la rencontre, Monsieur Charles Koffi DIBY, Ministre de l`Economie et des Finances de la République de Côte d`Ivoire, a délivré un message aux participants pour les assurer du ferme soutien du Gouvernement légitime de Côte d`Ivoire. Il les a rassurés quant à l`engagement du Gouvernement légitime de maintenir l`orientation libérale de la politique économique de la Côte d`Ivoire, dans le strict respect des textes régissant l`Union Economique et Monétaire Ouest Africaine.

Au cours de leurs travaux, la BCEAO et les banques ont déploré la dégradation accélérée des conditions de travail du secteur financier ivoirien, en particulier du climat sécuritaire qui a conduit les principaux établissements de crédit en Côte d`Ivoire, confrontés à un cas de force majeure, à procéder à des suspensions temporaires d`activité.

Les participants ont condamné les actes de réquisition et de nationalisation pris par le Gouvernement du Président sortant qui constituent des voies de fait et contreviennent aux lois et engagements internationaux de la République de Côte d`Ivoire. Ils ont marqué leur vive préoccupation par rapport aux décisions illégales de réouverture forcée des banques. Les banques ont pris bonne note des actes administratifs qu`elles devraient prendre à cet effet ainsi que de la communication à l`endroit de leur clientèle et du public.

Les participants ont pris bonne note de la demande des Instances de l`UEMOA exhortant instamment les Autorités légitimes ivoiriennes à prendre des mesures appropriées pour assurer la sécurité des personnes et des biens des établissements bancaires installés en Côte d`Ivoire.

Analysant les implications des suspensions temporaires d`activité, les participants se sont préoccupés des répercussions de cette situation sur la clientèle et ont échangé sur les voies et moyens d`assurer, au mieux, la continuité des services.

A cet égard, le Gouverneur de la BCEAO a réaffirmé la détermination des Autorités de l`Union à préserver la stabilité du système bancaire de l`UEMOA et à garantir, de façon durable, la protection des intérêts des banques et de leur clientèle.

Après concertation avec la BCEAO et prenant en compte les contraintes actuelles à l`exercice de leurs opérations, les banques ont décidé de maintenir la suspension temporaire de leurs activités. Elles ont convenu de la mise en place d`un cadre de concertation avec la BCEAO pour préparer la reprise coordonnée et ordonnée de leurs activités en temps opportun.

Enfin, en considération des nombreuses répercussions sur la situation sociale et économique de la Côte d`Ivoire et des autres Etats membres de l`Union Economique et Monétaire Ouest Africaine, en particulier sur la clientèle des banques, les participants ont souhaité une normalisation rapide de la situation socio-politique.

Fait à Dakar, le 28 février 2011

Ont signé :
BCEAO
ACCESS BANK-CI
BACI
BIAO-CI
BICICI
BOA-CI
BRIDGE BANK-CI
BSIC-CI
CITIBANK-CI
ECOBANK-CI
SGBCI
SIB
STANDARD CHARTERED BANK-CI
UBA-CI

LIENS PROMOTIONNELS