Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Les résidences des cadres RHDP pillées et incendiées
Publié le lundi 7 mars 2011   |  Le Patriote




Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
A qui le tour ? La question mérite d’être posée. En effet, depuis quelques jours, des mains criminelles, ont décidé de s’en prendre aux biens des cadres du RHDP. Leurs maisons sont pillées et incendiées pour certains. Amichia François, maire de Treichville et son père, Adama Toungara, maire d’Abobo et ministre des Mines et de l’Energie, Charles Koffi Diby, ministre de l’Economie et des Finances, Albert Mabri Toikeusse, ministre du Plan et du Développement, Adama Bictogo, Amadou Koné, Zemogo Fofana, Sidy Diallo, Sidiki Konaté, Meité Sindou, Mme Constance Yaï, le général François Konan Banny, la maison familiale de Jean-Baptiste Ekra, pour ne citer que ces cadres, ont vu leur résidence pillée. Joint au téléphone par ONUCI FM, le ministre Albert Mabri Toikeusse explique que c’est le jeudi dernier dans la matinée, que plus de deux cents jeunes armés de gourdins, ont fait irruption à sa résidence. En pleine journée, ces jeunes, selon lui ont pillé sa maison avant d’être dispersés par le CeCOS. Le lendemain, les jeunes, poursuit-il, sont revenus à la charge. Cette fois-ci, contrairement à la veille, les éléments du CeCOS ont fait montre d’une complicité active. Les jeunes ont agi en toute impunité avant de mettre le feu à la résidence du président de l’UDPCI. Les autres résidences pillées ou incendiées l’ont presque été dans les mêmes conditions. De sources concordantes, ces pillages sont le fait de jeunes proches de Laurent Gbagbo, qui agissent en toute impunité, souvent en présence des éléments des FDS pro Laurent Gbagbo. Ces derniers n’hésitent pas, eux-mêmes, à se servir. Les mêmes sources avancent que ces jeunes, qui agissent souvent la nuit, auraient pour chef, un ancien secrétaire général de la FESCI. Répondant aux mots d’ordre de Blé Goudé qui leur aurait demandé de se payer eux-mêmes, ces jeunes pillent ces résidences pour se faire payer effectivement. Tout simplement regrettable.
Thiery Latt


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS