Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Économie

Paiement des salaires Plus de 105.000 fonctionnaires et agents de l’Etat satisfaits
Publié le lundi 7 mars 2011   |  Notre Voie


Économie
© Getty Images


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Plus de 70% des 150 000 fonctionnaires et agents de l’Etat ont perçu leurs salaires à la date du samedi 5 mars dernier. Soit plus de 105 000 fonctionnaires et agents de l’Etat satisfaits par l’opération de paiement de salaires. L’information a été donnée par la 1ère chaîne de la Télévision ivoirienne, hier, lors du journal de 13h. L’opération de paiement des salaires a débuté lundi dernier, à Abidjan. Le paiement des salaires des fonctionnaires au sein des banques nationales telles que la BNI, BHCI, CNCE, BFA et Versus Bank est une initiative de l’Etat ivoirien au lendemain de la fermeture des banques privées en général et françaises en particulier à la mi-février dernier dans le cadre de la crise post-électorale. Ces fermetures des banques sans préavis initiées par la SGBCI et la BICICI avaient pour objectif dans l’ensemble d’asphyxier l’économie ivoirienne en vue de révolter les populations contre le régime du président élu Laurent Gbagbo. Lorsque les banques avaient été fermées, l’Etat avait pour souci de payer les salaires du mois de février des fonctionnaires d’où son engagement à confier cette tâche aux banques nationales sus-citées. Après la mi- février, le président Laurent Gbagbo a pris des décrets pour nationaliser la SGBCI et la BICICI en vue de non seulement préserver les emplois mais aussi permettre à l’économie de ne pas être grippée. Le ministre délégué au Budget, Justin Katinan Koné, lors de sa rencontre avec les agents de la BICICI avait demandé à ceux-ci de montrer aux yeux du monde que les Ivoiriens ont les capacités et les ressources pour remettre le réseau banquier en marche après la rupture avec la BCEAO et la fermeture des banques en interne. C’est dans ce contexte que les défis à relever avec la nationalisation de la SGBCI et la BICICI sont énormes. L’ouverture des guichets aux clients du siège de la BICICI au Plateau, le lundi dernier, et celle d’Abidjan-Sud, au boulevard de Marseille, à Treichville, le vendredi dernier, est à saluer. La SGBCI va prendre le relais à la mi-mars. Tout ceci est réconfortant pour la suite de la bataille de l’indépendance économique de la Côte d’Ivoire. Le porte -parole du gouvernement, Ahoua Don Mello, ministre de l’Equipement et de l’Assainissement, lors de l’émission, “Les défis du moment” de la 1ère chaîne de la télévision ivoirienne, a dit que des décisions seront prises pour le statut des autres banques qui ont fermé. Cependant, le paiement des salaires des fonctionnaires au sein des banques sus-citées se fait avec quelques difficultés. Un administrateur, qui s’est rendu au siège de la BFA, au Plateau, le lundi et mercredi dernier, n’a pu se faire payer son salaire. “Je vais rentrer chez moi en espérant compter sur mes relations au sein de la BFA pour voir dans quelle mesure percevoir mon salaire”, a-t-il avoué. Mme Rosalie Dogbo, institutrice à Yopougon n’a pas manqué de dénoncer les produits que la BHCI leur a imposé comme s’ils sont des clients de cette banque pourtant ce n’est que pour percevoir leurs salaires de février dernier. Dans tous les cas des dispositions sont prises pour que tous les fonctionnaires et agents de l’Etat soient payés dans un délai raisonnable parce que les gens ont besoin d’argent pour faire face aux charges fixes familiales. Gomon Edmond

Achetez l'integralite de Notre Voie  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS