Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Destruction des résidences des pro-Ouattara / Ateby Williams condamne : ‘’Nous sommes différents des rebelles et devons restés attachés à la gestion d’un Etat’’
Publié le mercredi 9 mars 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Des
© Getty Images
Des bandes de jeunes Ivoiriens, activement aidées et soutenues par des policiers en uniforme, ont mis à sac au moins 10 maisons appartenant à des ministres, élus et autres alliés politiques d`Alassane Ouattara


Vos outils

IMPRIMER
height=28
REAGISSEZ

PARTAGEZ
Le secrétaire national chargé de la justice, des Droits de l’Homme et des reformes institutionnelles du FPI, l’honorable Ateby Williams s’est prononcé sur la destruction des biens des cadres du Rhdp et de ceux appartenant aux cadres Lmp. Un acte de vandalisme à laquelle on assiste depuis quelques temps. Ateby Williams s’est donc élevé contre cette manière de faire la politique qui consiste à saccager ou à incendier les biens d’autrui. A l’en croire, rien ne saurait justifier un tel comportement. Il faut combattre dit-il, tous ceux qui ne respectent pas la vie humaine. ‘’C’est pourquoi, moi je regrette si c’est vrai que des jeunes patriotes, des jeunes proches de nous, ont pillé des maisons des membres du Rhdp. On nous a aussi dit que la maison du gouverneur Amondji a été pillée. Nous sommes différents des rebelles et nous devons rester attachés à la gestion d’un Etat’’, a dénoncé le député Ateby. Il n’a pas manqué d’accuser les promoteurs de Télévision Côte d’Ivoire (TCI), chaîne de télé appartenant au gouvernement Guillaume Soro d’avoir posé ‘’un acte de vandalisme et de voyousie ‘’ en installant selon ses propres termes de façon pirate, une télé à partir de Golf hôtel. Un acte que le député de Yopougon estime de trop. ‘’On n’a pas su jusqu’où ces hommes pouvaient aller ?’’, s’est-il indigné. Avant de donner espoir aux Ivoiriens désorientés par la situation post-électorale. ‘’La Côte d’Ivoire sera libérée dans les jours à venir. Quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finit toujours par se lever. Tôt ou tard, les locataires du Golf seront poursuivis’’, a-t-il conclu.

Dosso Villard


Achetez l'integralite de L'intelligent d'Abidjan  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS