Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Attaque à Guezon - Deux gendarmes tués : 3 civils grièvement blessés, Des armes de guerre emportées
Publié le mercredi 16 mars 2011   |  Soir Info


Crise
© Ministères par Gendarmerie nationale
Jeudi 24 février 2011. Abidjan. Hôpital militaire d’Abidjan (HMA)


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
La sous-préfecture de Guézon dans le département de Duekoué est entrée dans la danse macabre des attaques contre les Forces de défense et de sécurité (Fds). En effet, dans la nuit du lundi 14 mars 2011, aux environs de minuit, deux gendarmes en charge de l’escorte d’un car de ressortissants burkinabé en partance pour le Burkina Faso, ont été froidement abattus par des individus armés dans le village de Guézon. Selon les témoignages, les deux gendarmes assistaient à l’embarquement des personnes et de leurs biens dans le car lorsqu’ils ont été surpris. Selon les témoignages, les ‘’assaillants’’ ont tiré à bout portant sur les deux éléments des Fds à l’aide de fusil calibre 12 à canon scié. Après leur forfait, ils ont emporté les armes de leurs victimes. Toujours selon notre source, les deux gendarmes sont venus de Yamoussoukro en convoyant un car de transport en commun qui serait allé faire son demi plein à
Guiglo. C’est dans la petite sous-préfecture de Guézon où l’incident s’est produit que le car devait faire son plein de passagers. Au moment où nous mettions sous presse l’identité des deux soldats des Fds tombés, ne nous avait pas encore été donnée. Signalons que c’est la deuxième fois, en l’espace d’un mois, que les forces de défense et de sécurité sont attaquées dans ce village. Informé, un contingent des d’éléments Fds s’est rendu sur les lieux. Ils ont été accueillis à leur arrivée par des coups de feu tirés par les bourreaux des deux gendarmes. Les échanges de tirs entre les deux parties ont duré toute la nuit, a-t-on appris des populations du village. Pour rappel, dans ce village des hommes en armes ont désarmé les Fds qui tenaient un corridor du côté de la forêt classée. Bien avant, ils ont attaqué la position des Fds entre les villages de Niambly et Tahably Glodé dans la nuit du 19 au 20
février 2011 aux environs de 3h du matin faisant un mort dans les rangs de Fds et un blessé grave. Non loin de là, à Tahably Glodé (scierie), des affrontements ont eu également lieu, qui ont fait 3 blessés graves. Notons que suite aux affrontements durant la nuit du lundi à mardi, les populations apeurées ont commencé à quitter le village pour se réfugier dans d’autres villes telles que Daloa et Duekoué. A la mission Catholique, les populations qui avaient quitté les lieux reviennent a nouveau.

K.K. Théodore
(Correspondant régional)


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS