Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Situation post-crise / Konaté Sidiki à Man : “Les garçons sont à Abidjan, c`est la finale”
Publié le jeudi 17 mars 2011   |  Le Nouveau Réveil


Crise
© Ivoire-Presse par DR
Mardi 15 mars 2011. Man, place de la Paix


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
"Les vrais garçons sont désormais à Abidjan, bientôt on joue la finale", tels sont les premiers propos du ministre Konaté Sidiki mardi à la place de la paix de Man à la faveur d`un grand meeting d`hommage des femmes, des jeunes et de la société civile aux soldats des forces républicaines de Côte d`Ivoire (Frci) pour leurs derniers exploits sur les lignes de front. "Nos hommes sont partout à Abidjan. Ils combattent, vous le savez, et d`ici la fin du mois, Alassane Dramane Ouattara, le candidat que vous avez élu, sera au palais présidentiel", a poursuivi le secrétaire général à l`organisation des Forces nouvelles (FN).

Les forces armées des Forces nouvelles composent désormais avec leurs frères d`armes légalistes des Fds, la nouvelle armée ivoirienne baptisée Frci, dont la première mission est d`installer dans le fauteuil présidentiel le docteur Alassane Dramane Ouattara, largement élu par le peuple de Côte d`Ivoire. Tout en saluant le succès de ses éléments d`Abidjan, Sidiki Konaté a félicité ceux de Man qui ont fait bouger les lignes en "chassant les mercenaires et miliciens de Gbagbo de Zouan hounien, Bin houé et Toulepleu". "Gbagbo Laurent est sans pitié pour ses propres populations. Il entretenait des miliciens qui tuent, pillent, volent et violent", a commenté Konaté Sidiki s`adressant à une foule enthousiaste d`environ 5000 personnes.
Devant des populations médusées, l`ancien ministre du tourisme a présenté le BM-21 ou Orgue de Staline convoyé pour l`occasion à la place de la paix.
"Cet armement s`appelle lance-roquette à multiples bouches ou Orgue de Staline. On peut rester à 30 km pour tirer sur quelqu`un. C`est une arme de quarante bouches que les soldats de Gbagbo ont utilisé à Toulepeleu alors qu`elle est interdite depuis 1945. C`est une arme extrêmement meurtrière que l`on ne retrouve plus dans les guerres".
L`orgue de Staline avait été abandonné en pleine forêt par les soldats de Gbagbo Laurent impuissants devant l`ardeur au combat des Frci, rappelle-t-on. Récemment en visite à l`ouest du pays, le Premier ministre Soro Guillaume avait tenu à voir cet armement à l`endroit où les tueurs l`avaient laissé. Konaté Sidiki a dit son admiration pour les hommes du commandant du groupement tactique 6, Fofana Loséni qui ont fait preuve de bravoure. "Vous leur devez reconnaissance, car c`est grâce à eux que vous avez échappé à la puissance destructrice de Gbagbo et que vous menez vos activités et dormez dans la tranquillité dans cette ville". Tirant les conclusions de la barbarie de l`ancien président ivoirien, Konaté Sidiki a encouragé les populations à continuer la révolution afin d`obtenir le départ définitif du dictateur de Mama.

C`est pourquoi, dira t-il, "les jeunes de Man doivent se tenir prêts à venir combattre aux côtés de ceux qui tentent depuis quelques semaines de libérer Abidjan si cela s`avère nécessaire". Au cours de la cérémonie, des déplacés de guerre ont témoigné de leur souffrances. Ils ont pour la plupart été terrorisés par les miliciens de Toulepleu et de Bloléquin qui ont souvent froidement exécuté des proches sous leurs yeux.

Les femmes du Rhdp, la mairie de Man,les opérateurs économiques et certaines personnes à titre individuel ont fait des dons aux soldats de l`armée républicaine de Côte d`Ivoire afin qu`elle poursuive l`opération de sécurisation lancée pour pacifier l`ouest et débarrasser le pays du cancer nommé Gbagbo Laurent.
JEAN MARC SAHI


Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS