Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: la France condamne un "massacre délibéré de civils" à Abobo
Publié le vendredi 18 mars 2011   |  AFP


Porte-parole
© Reuters


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
La France a condamné vendredi un "massacre délibéré de civils" par des forces fidèles au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, après un bombardement qui a fait près de 30 morts la veille à Abidjan, a indiqué le ministère des Affaires étrangères.
"La France condamne avec la plus grande fermeté le massacre délibéré de
civils par des forces agissant pour le compte de Laurent Gbagbo, qui a eu lieu
hier au marché d`Abobo", fief de son rival Alassane Ouattara, a déclaré le
porte-parole du ministère Bernard Valero au cours d`un point de presse.
Cette attaque à Abobo pourrait constituer un "crime contre l`humanité",
selon l`ONU, qui a évalué à plus de 410 le nombre de morts dans les violences
post-électorales en Côte d`Ivoire depuis la mi-décembre.
L`escalade de la violence, en plein coeur de la capitale économique du
pays, ravive la crainte de voir le pays à nouveau sombrer dans la guerre
civile.
La France "réitère son appel à l`envoi sur le terrain, dans les plus brefs
délais, d`une commission d`enquête internationale crédible, indépendante et
impartiale, sous l`égide des Nations unies, pour faire toute la lumière sur
ces exactions", a indiqué M. Valero.
Paris, qui a, à l`intar de la quasi-totalité de la communauté
internationale, reconnu Alassane Ouattara comme président légitime de la Côte
d`Ivoire, veut voir les responsables de ces crimes "traduits le plus
rapidement possible en justice".

LIENS PROMOTIONNELS