Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment


Dernières dépêches



Politique

Le Burkina redoute une "violence généralisée" en Côte d`Ivoire
Publié le vendredi 18 mars 2011   |  AFP


Meeting
© Reuters
Meeting : M. Charles Blé GOUDE mininstre de la jeunesse du gouvernement Aké N`GBO rencontre les patriotes de chaque communes. Yopougon le 18 décembre 2010.


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
OUAGADOUGOU - Le gouvernement du Burkina Faso a dit redouter vendredi une "violence généralisée" en Côte d`Ivoire voisine, que la crise post-électorale menace de plonger dans la guerre civile.
Dans une déclaration publiée à l`issue d`un conseil de ministres cette
semaine, le gouvernement a exprimé "sa grave préoccupation face à la
détérioration rapide de la situation sécuritaire et humanitaire depuis la
proclamation des résultats du second tour de l`élection présidentielle" du 28
novembre 2010.
"Faute d`une solution rapide à la crise actuelle, la Côte d`Ivoire risque
de sombrer dans une violence généralisée aux conséquences incalculables",
affirme Ouagadougou.
Le président burkinabè Blaise Compaoré était membre du panel de chefs
d`Etat africains désigné par l`Union africaine pour sortir de la crise. L`UA a
confirmé la semaine dernière l`élection d`Alassane Ouattara, une position
catégoriquement rejetée par le camp du président sortant Laurent Gbagbo.
Au moins 70.000 Burkinabè sont retournés dans leur pays depuis le
déclenchement de la crise, a indiqué le Conseil supérieur des Burkinabè de
l`étranger (CSBE).
Avec un contingent de quelque 3 millions de personnes, le Burkina Faso
dispose de la plus forte communauté étrangère en Côte d`Ivoire.

LIENS PROMOTIONNELS