Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Attaques répétées contre les mosquées : la Déclaration du club Union Africaine
Publié le samedi 19 mars 2011   |  CLUB UA-CI


Tabaski
© Abidjan.net par Emma
Mardi 16 novembre 2010. Abidjan. Grande mosquée de la Riviera Golf. L`imam Traoré dirige la prière de l`Aïd-el-Kebir


Vos outils

IMPRIMER
height=28

PARTAGEZ
Le Club Union Africaine Côte d’Ivoire condamne les attaques répétées contre les mosquées et insiste pour dire que la cote d’ivoire court vers la guerre civile.

Après le deuxième tour de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010, la Côte d’Ivoire est confrontée à une crise postélectorale sans précédant avec pour conséquences la violation massive des droits de l’homme et de la dégradation de la situation humanitaire avec le déplacement massif des populations.

Cette dégradation de la situation sociale est consécutive à de violents affrontements entre les partisans du Président élu Alassane Ouattara et ceux de l’ancien Président Laurent Gbagbo d’une part. Et d’autre part par la fermeture des banques et la fermeture des entreprises.

Aussi, depuis le déclanchement de cette crise le Club U A CI a-t-il fait le constat des attaques perpétrées contre des édifices religieux notamment les mosquées. En effet depuis le 17 décembre 2010, plusieurs mosquées ont été victimes d’attaques d’hommes en armes par le jet de gaz lacrymogènes notamment à Bassam, à Abobo, et à Attécoubé qui a fait deux morts et plus d’une vingtaine de blessés.

En plus le mardi 15 mars 2011, des individus auraient ouvert le feu et tué l’Imam Bamoussa Diabaté de la Mosquée de Port Bouët II à Yopougon.

Le Club Union Africaine Côte d’Ivoire (CLUB UA-CI), ONG panafricaine de promotion des droits de l’Homme et de la démocratie, salue et félicite les guides religieux notamment les musulmans qui font preuve de sagesse et d’élévation en ces moments difficiles qu’ils traversent en appelant leurs coreligionnaires au calme et à la retenue.

Le Club UA-CI condamne toutes ces attaques gratuites d`édifices religieux par certains hommes politiques qui tentent coûte que coûte de muer cette crise politique en une crise religieuse.

Au regard de tout ce qui précède, le club UA-CI recommande ce qui suit :


1. Aux parties ivoiriennes en conflit

 Respecter et épargner les édifices religieux dans leur confrontation
 Lancer des appels à leurs partisans et sympathisants pour le respect des édifices religieux et des personnes qui les incarnent

 Cesser toutes formes de violences et affrontements pouvant mettre en péril la vie des populations civiles

2. Aux leaders religieux en général
 Amener leur fidèle à cultiver la paix et le respect de la liberté de culte

3. Aux leaders religieux chrétiens membres du forum des confessions religieuses
 Se montrer solidaires de leurs frères musulmans et condamner vivement les attaques contre les mosquées

4. Aux fidèles musulmans et chrétiens
 Ne jamais céder à la provocation d’où qu’elle vienne

5. A l’Etat de Côte d’Ivoire
Traduire devant les juridictions compétentes les auteurs afin qu’ils répondent de leurs actes

Pour le CLUB UA-CI
Le Président
Wodjo Fini Traore
Conseiller économique et social de l’UA

LIENS PROMOTIONNELS