Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Ouest ivoirien: des milliers de personnes fuient les combats
Publié le mercredi 23 mars 2011   |  AFP


Crise
© Autre presse par DR
Photo: blindé Panhard en intervention


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

ABIDJAN - Des milliers de personnes fuient les combats entre les forces fidèles au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo et celles de son rival Alassane Ouattara, dans l`ouest de la Côte d`Ivoire, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.
Les combats ont lieu sur la route reliant Guiglo, ville stratégique tenue
par les Forces de défense et de sécurité (FDS) loyales à M. Gbagbo et les
miliciens qui les appuient, à la localité de Bloléquin, à une soixantaine de
kilomètres à l`ouest.
Bloléquin a été prise lundi par les "Forces républicaines", nouvelle
appellation des forces pro-Ouattara, essentiellement composées des ex-rebelles
des Forces nouvelles (FN), qui tiennent la moitié nord du pays depuis le
putsch raté de 2002.
"Nos forces ont repoussé les soldats pro-Gbagbo qui se sont retirés à
Guiglo. Ils ont été confrontés à une de nos patrouilles dans la zone et, dans
la nuit (de mardi à mercredi), ils ont décroché", a assuré le porte-parole
militaire des forces pro-Ouattara, Seydou Ouattara.
Côté FDS, on assure "progresser vers Bloléquin". "Une offensive est en
préparation sur Bloléquin, nous ne sommes qu`à quelques kilomètres de la
ville", a affirmé à l`AFP une source au sein des FDS.
Plusieurs témoignages font état de la fuite vers l`est de plusieurs
milliers de personnes, notamment de villageois, se trouvant sur la ligne de
front entre Bloléquin et Guiglo.
Bloléquin est la cinquième ville conquise dans l`Ouest par les forces
pro-Ouattara depuis mi-février.
La ville de Guiglo et surtout celle de Duékoué (à 30 km au nord-est)
constituent d`importants carrefours menant à l`est vers la capitale politique
Yamoussoukro, et au sud vers le port de San Pedro, plus grand port
d`exportation de cacao au monde.
Frontalier du Liberia, l`Ouest ivoirien est l`un des théâtres des combats
depuis février entre les deux camps, avec Abidjan où la flambée des violences
nées de la crise post-électorale fait craindre une guerre civile.
Selon l`ONU, quelque 500.000 personnes ont fui leur habitation depuis le
début de la crise née du scrutin du 28 novembre, dont 90.000 se sont réfugiées
au Liberia.
Les violences ont déjà fait près de 440 morts, essentiellement des civils,
selon l`ONU.

LIENS PROMOTIONNELS