Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Liberia: le gouvernement et le HCR inquiets d`un retour de mercenaires de Côte d`Ivoire
Publié le mercredi 23 mars 2011   |  AFP


Sommet
© Getty Images


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

SACLEPEA (Liberia) - Le retour dans leur pays de mercenaires libériens qui se trouvent actuellement en Côte d`Ivoire pourrait replonger le Liberia dans une nouvelle guerre, s`est inquiété mercredi le
ministre libérien de l`Intérieur.
"Nous sommes inquiets parce qu`après la guerre de 2002 en Côte d`Ivoire,
les mercenaires libériens sont revenus au pays, ont formé une faction
(rebelle), déclaré la guerre et pris des territoires", a déclaré Harrison
Kenwea qui s`est rendu à Saclepea, dans le nord-est du pays, avec le
Haut-commissaire de l`Onu pour les réfugiés (HCR), Antonio Guterres.
La chef de la mission de l`Onu au Liberia (Minul), Margaret Loj, s`est
également inquiètée. "Je ne sais pas combien ils sont, a-t-elle dit, je ne les
ai jamais rencontrés non plus, s`ils sont toujours de l`autre coté (en Côte
d`Ivoire), cela m`inquiète". "Ce qui m`inquiète le plus, c`est qu`il n`y a pas
eu de désarmement avant les élections en Côte d`Ivoire. J`ai peur que les
armes se retournent au Liberia" a-t-elle souligné.
La crise née de la présidentielle de novembre 2010 a été marquée depuis
mi-février par une flambée de violences en Côte d`Ivoire qui font craindre une
guerre civile.
Le Liberia, sorti en 2003 de 14 années de guerres civiles (250.000 morts),
possède une longue frontière poreuse avec l`ouest de la Côte d`Ivoire.
Dans cette région frontalière de forêts et de montagnes, de nombreux
mercenaires libériens avaient pris part au conflit ivoirien -du côté
gouvernemental comme rebelle- à partir de 2002.
Des milices libériennes, envoyées par le président libérien Charles Taylor,
avaient soutenu la rébellion qui essayait d`évincer Laurent Gbagbo. De son
côté, M. Gbagbo avait armé des Libériens, contribuant à la création d`une
rébellion anti-Taylor, le Mouvement pour la démocratie au Liberia (Model).
Depuis le début des violences post-électorales en Côte d`Ivoire, la
présence de mercenaires libériens en Côte d`Ivoire est devenue un sujet de
préoccupation nationale au Liberia voisin. La présidente libérienne Ellen
Johnson Sirleaf s`en était inquiétée fin décembre et avait averti que ces
mercenaires risquaient d`être poursuivis en justice.
Des milliers de personnes fuyant les combats en Côte d`Ivoire se sont
réfugiées au Liberia.

LIENS PROMOTIONNELS