Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Hier au quartier et à Abobo-Dokui / Violents combats entre insurgés armés et Fds - Un hélicoptère de l`Onuci survole les lieux
Publié le vendredi 25 mars 2011   |  Soir Info


Abobo,
© Abidjan.net par Emma
Dimanche 6 mars 2011. Abidjan, commune d`Abobo


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les armes lourdes ont tonné, une fois de plus, à Abobo. Le, Jeudi 24 mars 2011, de violents combats ont opposé les insurgés armés retranchés dans la commune, aux Forces de défense et de sécurité (Fds) qui ont pour objectif, de les y déloger. Selon les informations, les combats ont commencé aux environs de 11 h, au quartier Samaké. Les insurgés armés et les Fds se sont affrontés à l`arme lourde. Les minutes qui ont suivi ce combat, du reste âpre, un second front s`est ouvert du côté d`Abobo-Dokui. Là encore, à en croire des riverains joints au téléphone, les deux camps se sont livrés à des combats à l`arme lourde. En attestent les fortes détonations qui en découlaient et qui n`ont pas manqué de créer la panique, au sein des populations du quartier voisin d`Angré. Au carrefour du commissariat du 22ème arrondissement fermé à la circulation, les automobilistes et autres usagers étaient obligés de rebrousser chemin. A
Abobo-Mahou où les combats se sont étendus, les habitants ont fui leur quartier. Plus tard, après les tirs nourris d`armes lourdes, un hélicoptère de l`Onuci a survolé les quartiers concernés. Aucun bilan n’était disponible au moment où nous mettions sous presse. Il faut savoir que la commune d`Abobo a, avant ce combat entre insurgés armés et Fds, d`hier, été bombardée, le mercredi dernier 23 mars. En effet, dans l`après-midi, le jour des faits, des obus sont tombés à des endroits différents de la commune. Selon les informations reçues de sources concordantes, les tristes évènements se sont produits, aux environs de 15 h, dans les sous-quartiers « Marley », du côté de la gare routière et « 15ème arrondissement », au quartier Habitat. Les rares personnes restées sur place, parce que ne sachant pas, certainement, où aller, vaquaient à leurs occupations, quand elles ont été surprises par des bruits assourdissants. En
fait, des obus venaient de tomber dans leur secteur. Ces armes, même si elles n`ont pas fait de mort, comme l`indiquent les renseignements, ont occasionné de nombreux blessés. Que ce soit à « Marley » ou au «15ème arrondissement », les habitants ont été touchés par des éclats d`obus. Une fois de plus, ces victimes et leur famille, de peur de subir d`autres attaques, ont quitté le quartier, pour d’autres horizons, plus ou moins sécurisés. Aujourd`hui, aucun quartier de la commune n`est épargné par les obus.

FOFANA Mambé


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS