Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Katiola dans la Révolution orange - 100 jeunes prêts pour le commando invisible d’Abobo
Publié le lundi 28 mars 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les populations de Katiola, ville située à 45kms de Bouaké, ont procédé samedi, au lancement officiel de la mise sur pied des comités locaux de la Révolution Orange des 16 quartiers de la commune. A cette occasion, Coulibaly Ouamien, président du directoire du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) a, au nom des populations de Katiola, exigé qu’avant le 31 mars le pays soit totalement libéré de la dictature du président sortant Laurent Gbagbo. Faute de quoi, a avancé M. Coulibaly, les jeunes de sa cité prendront leurs responsabilités. Ils se proposent de prêter main forte, dira-t-il, aux Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) pour libérer le pays. Et Coulibaly Ouamien d’ajouter que plus d’une centaine de jeunes volontaires résidant à Katiola et déjà initiés au pouvoir mystique désirent aller à Abobo pour se faire enrôler par le commando invisible. Et selon le président du directoire du Rhdp de Katiola, n’eû été la présence de ce commando invisible à Abobo, on aurait enregistré plus de morts à Abidjan. Laurent Gbagbo, a-t-il précisé, a trois pieds qu’il faut détruire. A savoir mettre Blé Goudé hors d’état de nuire ; détruire tous les monuments qui pullulent à Abidjan et enfin empêcher que Laurent Gbagbo ne continue de se nourrir du sang des jeunes patriotes qu’il a envoyés à l’abattoir. Concernant la mise sur pied des différents comités locaux de la Révolution Orange à Katiola, le président du comité d’organisation de cette cérémonie, Naclan Eugène, a signalé que ce sont des comités de vigilance. Auparavant le représentant du maire de Katiola, Katia Koné, a rappelé que sa cité adhère à la révolution lancée par le Premier ministre Guillaume Soro, afin de déloger Laurent Gbagbo du pouvoir qu’il usurpe. A sa suite le représentant des jeunes du Rhdp, Sanogo Amidou, a déclaré que l’heure est venue pour faire plier Laurent Gbagbo. Et pour lui, la seule option qui reste est l’usage de la force militaire. C’est pourquoi aux dires du représentant des jeunes du Rhdp, il faut mettre en branle les Forces républicaines de Côte d’Ivoire pour dégager Laurent Gbagbo du fauteuil présidentiel. Quant à la représentante des femmes du Rhdp, Coulibaly Rokya, elle a souhaité que les tueries orchestrées par le camp du président sortant prennent fin. Et que s’installe très rapidement le président élu Alassane Ouattara.

Denis Koné, envoyé spécial à Katiola


Achetez l'integralite de Nord-Sud  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS