Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Opération "restaurer la paix et la démocratie en Côte d’Ivoire" - Gagnoa, Guibéroua, Bocanda et San-Pedro aux mains des FRCI
Publié le jeudi 31 mars 2011   |  Le Patriote


Règlement
© Autre presse par Abdulfatai
Règlement militaire du conflit ivoirien: Les Forces républicaines à Tiébissou
Mercredi 30 mars 2011. Tiébissou. La compagnie Guépard du Commandant Chérif Ousmane vient de prendre la ville. Photo: une vingtaine de miliciens interpellés et emprisonnés.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La cité du Fromager est tombée hier. Hier aux environs 21h30, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire sont entrées dans la ville de Gagnoa. La prise de la ville s’est faite quasiment sans combat. Les troupes de la nouvelle armée républicaine ont été triomphalement accueillies par la population qui n’a pas boudé son plaisir. Les hommes du ministre de la Défense, Guillaume Soro sont passés par les villes de Sinfra et de Issia, en passant par Guibéroua pour entrer dans la cité du Fromager. Les FRCI, dès leur arrivée, ont rassuré les populations sur leur sécurité. Elles ont demandé aux habitants de Gagnoa de rester sereins et de ne pas s’adonner à des pratiques répréhensibles comme les pillages et les règlements de compte. Après avoir donné des gages d’assurances et laissé un détachement sur place, les soldats de la nouvelle République ont mis le cap sur Lakota et Divo pour « rétablir la paix et la démocratique ». Par ailleurs, la ville portuaire de San-Pedro est également tombée hier aux alentours de 22h00 dans l’escarcelle des troupes républicaines. La deuxième ville portuaire de la Côte d’Ivoire est tombée sans un seul coup de feu. Les ex-FDS encore fidèles à Laurent Gbagbo ont préféré quitter la ville. Tandis que les autres se sont ralliées à leurs frères d’arme. La prise de la ville de San Pedro vient davantage préciser la chute du Machiavel des lagunes. A l’Est, Bocanda a été prise aux environs de 2O heures. La marche vers la libération totale de la Côte d’Ivoire se poursuit. Inexorablement.

JCC


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS