Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Sortie de crise : les Ivoiriens de la diaspora amorcent le retour au pays
Publié le mardi 12 avril 2011   |  LAT


Diaspora
© Autre presse par DR
Diaspora ivoirienne: Koné Lancina, ivoiro-américain candidat au retour au pays


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La Côte d’Ivoire « is back » dans le concert des nations après une élection de référence et la prise de pouvoir effectif du Président Alassane Ouattara. Il n’en fallait pas plus pour que les Ivoiriens qui monnayaient leur know-how dans les pays développés envisagent le retour au bercail. A l’image de Koné Lancina, américain d’origine ivoirienne, génie en technologie, qui décide de retourner à la terre natale qu’il a quittée à l’âge de 15 ans, pour se mettre au service du Président Alassane Ouattara.

Il y a encore deux mois, l`Américain vivait une vie paisible de banlieue dans le New Jersey avec ses trois enfants, une belle voiture et de sa propre compagnie. Il est maintenant en guerre. Mais son doigt caresse plutôt une souris d`ordinateur qu’un déclencheur. Et au lieu de ceintures de munitions en bandoulière, il entretient une boîte de réception de courriels pleins d’atrocités.

Le natif ivoirien est donc retourné dans son pays natal au nom de la démocratie au milieu d’une guerre entre les milices fidèles aux deux hommes qui prétendent au pouvoir dans ce pays d`Afrique de l`Ouest : le président sortant Laurent Gbagbo et l’ancien opposant Alassane Ouattara, le vainqueur internationalement reconnu de la dernière élection présidentielle de l`automne.

Beaucoup de gens en Côte d`Ivoire savent comment se battre. Les forces pro- Ouattara ont lancé une offensive visant à dégager Gbagbo du pouvoir et dimanche dernier déjà, les combats s’étaient intensifiés à Abidjan, la capitale économique du pays, pendant que la population se voyait obliger de se cloitrer dans la maison dans plusieurs quartiers de la ville. Des échanges nourris ont été constatés autour du palais présidentiel, la station de télévision d`État, RTI et une base militaire. Les troupes françaises ont repris l`aéroport d`Abidjan.

Mais dans ce pays, seulement une poignée d`experts maitrise les outils modernes de la propagande de guerre : comment mettre en place une chaîne de télévision, comment brouiller le signal de télévision de l`ennemie, pirater son signal radio ou créer un lien de TV par satellite. Et la plupart d`entre eux travaillent pour Gbagbo.

C’est donc dans cette optique que l`Américain, qui est propriétaire d`une entreprise de communication de haute technologie aux États-Unis qui fait des affaires en Afrique, a été sollicité. Accepterait-il de retourner en Côte d`Ivoire pour lutter contre une guerre de l`information que Ouattara était en train de perdre ? L`ivoiro-américain insiste sur l`anonymat par crainte de la violence à l`égard de sa famille, dont certains vivent à Abidjan, ville dont les ruelles étroites et sales sont devenues le théâtre de meurtre.

« Ils essaient effectivement de savoir qui aide » Ouattara, affirme l`Américain, 45 ans, qui a quitté la Cote d’Ivoire, il y a 30 ans et qui est un ami du président élu.

Avant l’arrivée de cet Américain, Ouattara n`avait aucune présence télévisée, alors que la télévision d’Etat entretenait des messages de propagande au profit du camp Gbagbo, accusant les rebelles de massacres et revendiquant que l`Organisation des Nations Unies serait coupable d`un complot génocidaire avec la France pour tuer les Ivoiriens et à installer un étranger pour gouverner le pays.

Les combattants du président Ouattara ont brièvement pris le control de la RTI jeudi dernier, mais les pro-Gbagbo sont revenus au contrôle pour appeler les jeunes milices à combattre jusqu`à la mort pour Gbagbo.
Gbagbo avait également bloqué la distribution des journaux pro-Ouattara et arrêté l’émission des sms, le moyen le plus utilisé en Afrique pour joindre la masse et organiser des rassemblements.

Soukalo de Kibouo
(Source Los Angeles Times)

LIENS PROMOTIONNELS