Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Alassane Ouattara: la course à la présidence (Chronologie)
Publié le jeudi 14 avril 2011   |  AFP


RHDP
© Abidjan.net par Emma
RHDP / Dernier jour de campagne : Alassane Ouattara anime un meeting géant à Abobo
Vendredi 26 novembre 2010. Abidjan, rond-point de la mairie d`Abobo.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

ABIDJAN - Dates-clés depuis le retour sur la scène politique d'Alassane Ouattara en 1999 en Côte d'Ivoire:

- 1er août 1999: Après cinq ans comme directeur adjoint du Fonds monétaire
international, Alassane Ouattara est élu à la tête du Rassemblement des
républicains (RDR) et annonce sa candidature à la présidentielle.
L'ex-Premier ministre (1990-1993) avait renoncé à se présenter à la
présidentielle en 1995, jugeant le scrutin non transparent.
- 6 oct: Annulation pour "nombreuses irrégularités" du certificat de
nationalité ivoirienne délivré pour valider son élection à la tête du RDR.
Ouattara réaffirme qu'il est de nationalité ivoirienne.
- 27 oct: Le tribunal de Dimbokro (centre), sa ville natale, annule son
certificat de nationalité.
- 29 déc: Ouattara bénéficie d'un non lieu dans l'affaire de ses pièces
d'identité et le mandat d'arrêt lancé contre lui est levé, cinq jours après la
destitution du président Henri Konan Bédié par des militaires. Il rentre à
Abidjan après trois mois à l'étranger.

- 12 mai 2000: La crise éclate entre le général Robert Gueï et Ouattara.
Les ministres RDR sont limogés.
- 23-24 juil: Adoption d'un projet de Constitution, dont les chapitres sur
l'éligibilité ont été l'objet de débats entre partisans et adversaires de
Ouattara.
- 6 oct: La Cour suprême rejette la candidature de Ouattara à la
présidentielle, estimant que son ascendance ivoirienne est "douteuse". Le 26,
Laurent Gbagbo est investi président à l'issue d'une élection controversée.

- 25 mars 2001: Des municipales consacrent le retour du RDR dans le jeu
politique.

- 28 juin 2002: La justice délivre un certificat de nationalité à Ouattara.
- 27-28 nov: Après un refuge chez l'ambassadeur de France à Abidjan au
moment de la tentative de coup d'Etat de septembre, Ouattara est exfiltré par
la France. En 2003, Gbagbo accuse Ouattara d'avoir été le "cerveau" de la
tentative de coup d'Etat.

- 25 jan 2006: Retour de Ouattara après trois mois d'exil en France.

- 31 oct et 28 nov 2010: Election présidentielle, reportée six fois depuis
2005. Le pays est déchiré par une crise entre Gbagbo et Ouattara, reconnu
président par la communauté internationale.

- 11 avr 2011: Gbagbo est arrêté à l'issue d'une offensive généralisée des
forces pro-Ouattara, appuyées par les moyens aériens et blindés des forces
françaises et de la mission de l'ONU (Onuci), plus de quatre mois après le
début d'une crise post-électorale sanglante.
- 13 avr: Ouattara, auquel se sont ralliés les principaux chefs des forces
de sécurité, promet de s'installer "dans les prochains jours" au palais
présidentiel et de "pacifier" le pays d'ici un à deux mois.

LIENS PROMOTIONNELS