Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: la "Sorbonne" d`Abidjan, célèbre forum pro-Gbagbo, détruite
Publié le mardi 19 avril 2011   |  AFP


Destruction
© Getty Images
Destruction de la Sorbonne
Des engins de terrassement ont rasé mardi à Abidjan la “Sorbonne“, le plus célèbre des forums tenus par les partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, qui s`y livraient notamment à de violentes diatribes antifrançaises


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

ABIDJAN - Des engins de terrassement ont rasé mardi à Abidjan la "Sorbonne", le plus célèbre des forums tenus par les partisans de l`ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, qui s`y livraient notamment à de violentes diatribes antifrançaises, a constaté un photographe de l`AFP.
Situé en plein coeur du quartier du Plateau (administration et affaires),
non loin du palais présidentiel, cet espace était le plus connu des
"parlements" ou "agoras" pro-Gbagbo de la capitale économique.
Il avait été déserté après les combats livrés dans le quartier entre
combattants du nouveau président Alassane Ouattara et forces restées fidèles à
Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril.
Tribune des jeunes idéologues du régime défait - souvent des universitaires
sans emploi -, la "Sorbonne" était aussi un vaste marché informel, un temple
du piratage (de CD et DVD) et un lieu de prostitution.
"C`était une question de salubrité et de sécurité. C`est la seule raison
(de la destruction du site). Il fallait rendre le Plateau propre", a affirmé à
l`AFP un responsable de la mairie.
"Un arrêté avait été pris il y a quelques mois, qui n`avait pas pu être
exécuté, à cause de la présence des gens sur place", a-t-il ajouté.
Comme après le putsch raté de 2002 contre M. Gbagbo, les "sorbonnards" ont
été actifs durant la crise née de la présidentielle de novembre 2010,
vilipendant les "rebelles" de M. Ouattara ainsi que l`ex-puissance coloniale
française et l`ONU qui le soutenaient.
Dirigée par un parti allié à M. Ouattara, la mairie du Plateau avait échoué
sous la présidence de M. Gbagbo à déloger les occupants du site, notamment
lors de sa dernière tentative en mai 2010.



La Sorbonne,lieu de retrouvailles des Jeunes Patriotes complétement détruite par les agents de la Marie du Plateau
Publié le: 19/4/2011  |  TCI

LIENS PROMOTIONNELS