Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Abidjan: les forces pro-Ouattara s`emparent du fief de l`ex-putschiste "IB"
Publié le mercredi 27 avril 2011   |  AFP


Les
© Getty Images
Les forces de Ouattara attaquent le fief de l`ex-putschiste Coulibaly
Les Forces républicaines du nouveau président ivoirien Alassane Ouattara ont lancé mercredi une offensive dans le nord d`Abidjan contre le fief de l`ex-putschiste Ibrahim Coulibaly


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les forces du président ivoirien Alassane
Ouattara ont affirmé mercredi s`être emparé du fief du "commando invisible"
d`Ibrahim Coulibaly, dit "IB", dans le nord d`Abidjan, après avoir sommé à
rendre les armes ce groupe qui avait contribué à la chute de Laurent Gbagbo.
"Nous ne rencontrons pas de résistance. Nous allons laisser une brigade sur
place. La population a accueilli nos forces en libérateurs. De nombreuses
armes ont été récupérées et une trentaine de personnes arrêtées", a déclaré à
l`AFP Eddy Image, un proche du commandant Wattao, des Forces républicaines de
Côte d`Ivoire (FRCI) du président Ouattara.
Plusieurs centaines de membres des FRCI, équipés de pick-up surmontés de
mitrailleuses lourdes et de lance-roquettes, avaient lancé dans la matinée une
attaque d`envergure contre le fief d`"IB" dans le quartier populaire d`Abobo,
ont constaté des journalistes de l`AFP.
Les forces gouvernementales ont progressé sans rencontrer de réelle
résistance, alors que la population s`était terrée chez elle ou avait fui la
zone.
Afin de parachever la sécurisation de la métropole, le président Ouattara
avait menacé vendredi le "commando invisible", ainsi que des miliciens
pro-Gbagbo du quartier de Yopougon (ouest), de les "désarmer par la force"
s`ils ne déposaient pas "rapidement" les armes.
Ibrahim Coulibaly est le chef du "commando invisible", qui avait déclenché
en janvier une insurrection contre le président sortant Laurent Gbagbo,
prenant le contrôle de larges zones du nord d`Abidjan et déstabilisant le
régime bien avant l`arrestation de M. Gbagbo le 11 avril.

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires