Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Mort d’Ibrahim Coulibaly mercredi à Abobo
Publié le vendredi 29 avril 2011   |  Soir Info


Rapports
© Abidjan.net par Emma
Rapports avec les FRCI, démenti des rumeurs... : le Général Ibrahima Coulibaly "IB" déclare être à la disposition du chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara
Mardi 19 avril 2011. Abidjan, Abobo-gare. Le chef du "Commando invisible", le général IB reçoit la presse dans son QG de PK 18, pour rétablir la vérité sur ses rapports avec le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara et préciser sa contribution dans la chute de Gbagbo, ses rapports avec les FRCI et démentir les rumeurs qui circulent sur son compte


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
Deux jours après sa mort, Le colonel Bauer, L’un des proches de I.B. Explique les circonstances de la mort de celui-ci.

Où étiez-vous au moment où I.B. et son Q.G. ont été attaqués.

Quand cela a commencé, le colonel Yassi m’a appelé pour dire qu’ils étaient attaqués. J’étais en partance pour la ville de Yamoussoukro.

Vous étiez trop loin et vous n’avez pas pu aller à sa rencontre ?

Oui. Un moment j’ai tenté de l’appeler. Mais le téléphone ne passait pas.

Le téléphone était coupé alors ?

Oui le Téléphone était coupé. Jusqu’à présent je n’ai aucune information de ce qui s’est passé.

Ils avaient été attaqués avec quels types d’armes ?

Ils ont été attaqués à l’arme lourde. Des RPG7, des roquettes, des DCA. Avec ce matériel, ils ont pilonné la maison d’abord.

Est-ce qu’ils avaient décidé de se rendre ?

Quand ils ont été attaqués, le colonel yassi et ses hommes criaient : arrêtez de tirer. Arrêtez de tirer. Nous allons nous rendre.

C’est ce qu’ils disaient ?

Oui, c’est ce qu’ils disaient.

Propos recueillis sur RFI par Ibrahim Bakoulé


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires