Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Le Club Union Africaine Côte d’Ivoire s’insurge contre les abus des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) sur les populations civiles
Publié le vendredi 29 avril 2011   |  Eburnews


Les
© Getty Images
Les forces de Ouattara attaquent le fief de l`ex-putschiste Coulibaly
Les Forces républicaines du nouveau président ivoirien Alassane Ouattara ont lancé mercredi une offensive dans le nord d`Abidjan contre le fief de l`ex-putschiste Ibrahim Coulibaly


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Depuis le 11 avril 2011, après une offensive des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire soutenu par les Forces Pro Ouattara, l’ONUCI et la Licorne, Mr Laurent Gbagbo a été arrêté. Suite à cette arrestation, la sécurité de la ville d’Abidjan est assurée par les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) aidées par des patrouilles mixtes de la Licorne et de l’ONUCI.

Le Club Union Africaine Côte d’Ivoire (Club UACI) constate que plus de deux (02) semaines après la chute du Président sortant, certains éléments des FRCI s’adonnent à des abus et à des actes de perquisition dans les domiciles et dans les services sous prétexte d’être à la recherche d’armes ou de sympathisants de La Majorité présidentielle (LMP).

Lors de ces visites inopinées, ces éléments se disant appartenir aux FRCI procèdent à l’arrestation de certaines personnes et en profitent pour les piller.

• Considérant que la liberté d’appartenance politique est un droit inaliénable ;
• Considérant que la sécurité de tous les citoyens doit être assurée par les FRCI qui sont sous l’autorité du Chef de l’Etat, Chef suprême des armées,

Le Club Union Africaine Côte d’Ivoire, tout en se félicitant de l’engagement solennel du Président de la République, SEM Alassane Dramane Ouattara, pour le retour des FRCI dans les casernes, s’insurge contre ces actes graves qui s’apparentent au banditisme et à la chasse aux sorcières.

Le Club UACI, dénonce ces abus de ces éléments des FRCI qui sont de nature à semer la peur et accroître l’insécurité au sein de la population à Abidjan.

De ce qui précède, le Club Union Africaine Côte d’Ivoire recommande:

Au Président de la République
• L’encasernement effectif des FRCI afin de permettre dans les plus brefs délais le déploiement des éléments de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale qui sont les forces traditionnelles de maintien de l’ordre.
• La protection des défenseurs des droits de l`homme
Au Ministre de la défense
• L’identification de tous les éléments des FRCI à travers un uniforme connu de tous et un document attestant leur appartenance aux FRCI ;
• Le respect de procédure requise pour toute perquisition ;
• La sanction de tout élément des FRCI coupable d’abus et de mettre hors d’état de nuire, les personnes qui détiennent illégalement des armes.

Fait à Abidjan le 29 avril 2011
Pour le Club Union Africaine Côte d’Ivoire
Le Président
... suite de l'article sur Autre presse

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires