Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: le président Ouattara a prêté serment, audition de Gbagbo reportée
Publié le samedi 7 mai 2011   |  AFP


Alassane
© Getty Images
Alassane Ouattara a prêté serment comme président de la Côte d`Ivoire


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


ABIDJAN - Alassane Ouattara a prêté serment vendredi comme président de la Côte d`Ivoire, après cinq mois de crise liée à la contestation de la présidentielle par le chef d`Etat sortant Laurent Gbagbo, arrêté le 11 avril et dont la première audition a été reportée.

Les deux défenseurs français de M. Gbagbo ont été refoulés vendredi matin avant le premier interrogatoire du président déchu par la justice ivoirienne à Korhogo (nord). Le procureur a en conséquence reporté son audition et "avisera" samedi de la conduite à tenir.

M. Ouattara, 69 ans, a prêté serment, debout, la main droite levée, devant le président du Conseil constitutionnel, Paul Yao N`Dré, au palais de la présidence, dans le quartier administratif du Plateau (centre), à Abidjan.

"Devant le peuple souverain de Côte d`Ivoire, je jure solennellement et sur l`honneur de respecter et de défendre fidèlement la Constitution, de protéger les droits et libertés des citoyens, de remplir consciencieusement les devoirs de ma charge dans l`intérêt supérieur de la Nation", a-t-il déclaré.

"Que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueur des lois si je trahis mon serment", a-t-il ajouté en présence des membres du gouvernement, de diplomates, de représentants des forces armées, des partis politiques et de la société civile.

"C`est le début d`une nouvelle ère de réconciliation et d`union entre toutes les filles, entre tous les fils de notre chère Côte d`Ivoire", a promis M. Ouattara lors d`une courte intervention, aussitôt après sa prestation de serment.

Cette cérémonie est intervenue au lendemain de la proclamation d`Alassane Ouattara comme président de la République par le Conseil constitutionnel, mettant fin à la controverse sur l`élection présidentielle.

Le 3 décembre 2010, M. Yao N`Dré, proche de Laurent Gbagbo, avait ouvert la plus grave crise de l`histoire du pays en proclamant M. Gbagbo réélu avec 51,45% des suffrages au scrutin du 28 novembre.

Le Conseil venait alors d`invalider les résultats de la commission électorale indépendante, certifiés par l`ONU, donnant M. Ouattara vainqueur avec 54,1% des votes.

Le 4 décembre, la Côte d`Ivoire s`était ainsi retrouvée avec deux présidents.

Laurent Gbagbo avait finalement été arrêté par les forces pro-Ouattara dans la résidence présidentielle à Abidjan le 11 avril, après plusieurs jours de bombardements de la force française Licorne et des Nations unies, mettant fin à quatre mois de crise et 15 jours de guerre, qui ont fait près de 3.000 morts, selon les autorités, et environ un million de déplacés.

La cérémonie d`investiture du président Ouattara doit se tenir le 21 mai à Yamoussoukro (centre), la capitale politique du pays, en présence de chefs d`Etat étrangers.

Dans le même temps, le premier interrogatoire de M. Gbagbo a été reporté en raison d`un "contretemps", a indiqué à l`AFP le procureur de la République
d`Abidjan Simplice Kouadio Koffi.

"Nous attendons les avocats de M. Gbagbo. Il y a eu un contretemps aujourd`hui (vendredi). J`attends demain (samedi) et j`aviserai", a-t-il déclaré.

Les avocats français de M. Gbagbo ont été refoulés à leur arrivée à Abidjan faute de visa en règle. Ils ont dénoncé un "piège" et une "violation des droits de la défense" à leur retour à Paris. Ils avaient également indiqué avoir demandé un report de l`audition.

Le Haut commissariat des Nations unies aux droits de l`homme a de son côté annoncé vendredi qu`il enquêtait sur des violences dans le quartier de Yopougon à Abidjan, qui était le dernier bastion des miliciens fidèles à l`ex-président Laurent Gbagbo, après la découverte d`un charnier.



Articles associés

Reuters
Le président ivoirien Alassane Ouattara prête serment
 

LIENS PROMOTIONNELS