Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Alassane Ouattara aux membres du Conseil constitutionnel : ‘’Cette décision les réconcilie avec leur serment et leur conscience’’
Publié le samedi 7 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Au cours de la cérémonie de prestation de serment, le vendredi 6 mai 2011, le Président de la République s’est adressé aux membres du Conseil constitutionnel, en réponse au discours tenu par le président de cette institution, Paul Yao N’Dré.

«Messieurs les présidents d’Institutions, monsieur le président du Conseil constitutionnel, mesdames et messieurs les membres du Conseil constitutionnel, mesdames et messieurs les ministres, mesdames et messieurs les membres du Corps diplomatique, officiers généraux, officiers supérieurs et commandants de groupements tactiques, honorables chefs traditionnels et chefs religieux, honorables invités,
Mesdames et messieurs,
Je salue tout d’abord les membres du Conseil constitutionnel pour la décision courageuse qu’ils viennent de prendre en disant le Droit dans un esprit de vérité et de justice. Cette décision les réconcilie avec leur serment et leur conscience. Elle rétablit la vérité des urnes et rend justice au peuple de Côte d’Ivoire, qui a massivement participé à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 et s’est clairement prononcé en faveur du changement. La décision du Conseil constitutionnel est maintenant en conformité avec celle de la CEDEAO, de l’Union africaine et de l’ONU qui, de façon unanime, ont reconnu les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante, le 1er décembre 2010. Cette décision vient donc ôter tout doute quant au résultat du scrutin. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour insister sur la nécessité pour les hommes et les femmes chargés d’animer nos institutions, de travailler en toute indépendance et dans l’esprit de notre Constitution qui consacre la séparation des pouvoirs. Je réaffirme, pour ma part, mon engagement à œuvrer pour la mise en place d’institutions fortes et indépendantes.
Ivoiriennes, Ivoiriens, chers amis de la Côte d’Ivoire,
Chers frères et sœurs, la cérémonie de ce jour est importante aussi dans le processus de réconciliation nationale, parce qu’elle symbolise notre volonté de placer le triptyque Vérité, Réconciliation et Justice au cœur de notre action. Ensemble, tournons définitivement la page de la crise que vient de traverser notre pays. Allons résolument vers la démocratie, le développement et la paix.
Chers frères, chers sœurs, avant de terminer mon propos, je tiens à remercier sincèrement tous ceux et toutes celles qui ont fait le déplacement aujourd’hui. A tous ceux qui auraient voulu être présents, je leur donne rendez-vous le samedi 21 mai à Yamoussoukro pour la cérémonie d’investiture. Je puis vous assurer que ce sera le début d’une nouvelle ère de réconciliation et d’union entre toutes les filles et tous les fils de notre chère Côte d’Ivoire.
Vive la République
Vive la Côte d’Ivoire »

LIENS PROMOTIONNELS