Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Commission Vérité et Réconciliation / Dr Marie-Paule Kodjo interpelle: "Non aux commentaires désobligeants sur Charles Konan Banny"
Publié le samedi 7 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Institutions:
© Autre presse
Institutions: le premier ministre Charles Konan Banny présidera la Commission Vérité-Réconciliation
Photo: l`ancien premier ministre Charles Konan Banny


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Coordination des Femmes de Côte d’Ivoire pour les élections et la Reconstruction post-crise en Côte d’ivoire (Cofemci-Repc), après avoir fait des campagnes de sensibilisation sur des élections apaisées et l’acceptation des résultats, après avoir appuyé avec d’autres organisations notamment la Cosopci, le Raidh et le Foscao, le verdict des urnes proclamé par la CEI et certifié par le représentant spécial du Secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire SEM Choi, se réjouit de la prise effective du pouvoir d’Etat par le président élu SEM Alassane Ouattara. La Cofemci-Repc déplore les nombreuses pertes en vie humaines, les nombreux déplacements forcés des populations surtout des femmes et des enfants à travers tout le pays, les exactions et pillages qui ont jalonné la période postélectorale. La Cofemci-Repc présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et elle invite toutes les populations à tourner la page douloureuse de l’histoire de notre pays et à s’inscrire résolument dans la dynamique de la réconciliation nationale. La Cofemci-Repc salue l’engagement solennel de SEM Alassane Ouattara à être le président de tous les Ivoiriens sans exclusive et l’encourage à persévérer dans cette voie. La Cofemci-Repc rappelle le rôle important joué par les femmes tout au long du processus électoral et pendant toute la crise postélectorale. Aussi, souhaite-t-elle une véritable prise en compte du Genre dans le processus de réconciliation nationale tout comme celui de la reconstruction post-crise. Cela passe par une meilleure représentativité des femmes dans les instances nationales de prise de décisions. La Cofemci-Repc prend acte de la volonté du président de la République de nommer à la tête de la Commission Vérité et Réconciliation l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny. Ce choix frustre les femmes dans leur volonté de jouer pour la première fois dans l’histoire, le premier rôle dans ce processus hautement décisif pour notre pays en mettant leurs expertises à la disposition de la Côte d’Ivoire. Toutefois, cette nomination ne doit pas faire l’objet de commentaires désobligeants. Tout en réclamant notre place dans cette commission, nous devons nous engager derrière ce choix et nous mobiliser pour recoudre le tissu social national déchiré.

Fait à Abidjan le 6 mai 2011
Pour la Cofemci-Repc,
la présidente nationale
Le Dr Marie-Paule Kodjo

LIENS PROMOTIONNELS