Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Déclaration du club Ua-Ci suite à la nomination de monsieur Charles Konan Banny au poste de président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation
Publié le lundi 9 mai 2011   |  Ministères


Commission
© Getty Images
Commission Vérité-réconciliation
Le président Alassane Ouattara et l`ancien Premier ministre Charles Konan Banny, président de la Commission Vérité-réconciliation


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le club UACI souhaite la nomination d’une personnalité apolitique à la tête de la Commission dialogue, vérité et réconciliation

Le second tour de l’élection présidentielle tenue le 28 novembre 2011, s’est soldé par la victoire de Monsieur Alassane OUATTARA. Mais, le président sortant Laurent Gbagbo, s’est résolu à conserver le pouvoir par la contestation des résultats. Plusieurs médiations menées par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Africaine pour faire respecter la volonté du peuple se sont soldées par un échec.

Les deux protagonistes vont recourir aux armes qui s’est soldé par l’arrêt du Président sortant Laurent Gbagbo le 11 avril 2011.

Cet affrontement a contribué à fragilisé la paix sociale et à créer la division entre les populations ivoiriennes. Face à cette détérioration de la cohésion sociale, la réconciliation des filles et des fils du pays se pose avec acuité et comme condition pour le développement de la Côte d’Ivoire. Dans cette perspective, le Président de la République Alassane OUATTARA a annoncé la mise en place d’une commission « dialogue, vérité et réconciliation ». Le dimanche 1 mai 2011, Monsieur Charles Konan BANNY, ancien Premier Ministre, est nommé à la tête de cette commission.

Considérant que la Commission a pour rôle de réconcilier les populations divisées ;
Considérant que la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation dans sa mission de réconcilier tous les ivoiriens se doit d’être impartiale et neutre ;
Vu que la crise que traverse la Côte d’Ivoire tire sa source d’un antécédent politique ;
Vu que l’ancien Premier Ministre Charles Konan BANNY est politiquement marqué compte tenu de son appartenance au PDCI et membre du RHDP. .

Le Club Union Africaine Côte d’ivoire s’interroge sur la crédibilité de la Commission et exprime son inquiétude sur la capacité de l’ancien premier Ministre à rassembler les filles et fils de la Côte d’Ivoire sans qu’il ne soit taxé de partialité.

Au regard de tout ce qui précède, le Club Union Africaine Côte d’Ivoire souhaite la nomination d’une personne sans coloration politique pour présider aux destinées de la Commission dialogue, verité et réconciliation.

Fait à Abidjan le 06 mai 2011

Pour le Club Union Africaine Côte d’Ivoire
Le Président

LIENS PROMOTIONNELS