Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Hamed Bakayoko à propos de l’investiture de Ouattara : “L’arrivée du président Obama n’est pas exclue”
Publié le jeudi 12 mai 2011   |  Nord-Sud


Activités
© Abidjan.net par Prisca
Activités gouvernementales: le Ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko donne des instructions au corps préfectoral pour la réconciliation nationale
Jeudi 5 mai 2011. Abidjan. Importante rencontre entre le Ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko (photo) et les préfets, secrétaires généraux de préfecture et sous-préfets de toute la Côte d`Ivoire


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le ministre Hamed Bakayoko a présidé, mercredi, la cérémonie de passation des charges entre N’Dri Apollinaire, gouverneur sortant du district de Yamoussoukro et le Dr Augustin Abdoulaye Thiam Houphouet.

Le ministre de l’Intérieur a d’abord insisté sur l’importance de Yamoussoukro aux yeux du président Alassane Ouattara. Après avoir salué « l’acte républicain » posé par le gouverneur N’Dri Apollinaire, il a félicité, au nom du Président Ouattara, Dr Augustin Thiam pour sa nomination. « …Le chef de l’Etat, ajoute-t-il, ne fait jamais rien au hasard. C’est une décision qui est mesurée, parfaitement réfléchie. Vous (Augustin Thiam, Ndlr) êtes aujourd’hui dans les charges de chefferie traditionnelle. Il vous nomme gouverneur. Il a voulu envoyer un message très fort ». Car, pour rebâtir le pays, il faut nous appuyer sur les valeurs traditionnelles harmonieusement alliées à la modernité. « Il n’y a aucune incompatibilité à être chef et gouverneur de district ». Auparavant, le ministre a expliqué pourquoi le président « a insisté pour que cette cérémonie se passe ici-même en ma présence. Une façon de montrer que tout doit repartir de Yamoussoukro » comme l’a indiqué le président pour qui « Yamoussoukro doit effectivement devenir la capitale politique, la capitale de la paix d’où la Côte d’Ivoire doit renaître. » Preuve de la particularité de Yamoussoukro, témoigne le ministre, « même les combattants les plus aguerris l’ont respecté. Tous les combattants ont respecté le repos de notre père à tous le président Houphouet-Boigny durant cette guerre qui nous a été imposée pour dire simplement le droit et la vérité des urnes…Il n’y a pas eu de combat. Cela nous conforte dans notre conviction que d’ici, doit partir quelque chose de fort pour la paix dans toute la Côte d’Ivoire.» Comme première mission, le ministre engage le nouveau gouverneur et ses collaborateurs à préparer la grande cérémonie d’in­vestiture du président Ouattara qui se déroulera le 21 mai prochain à Yamoussoukro. « Le monde entier a rendez-vous à Yamoussoukro… L’intérêt autour de cet événement est en train de dépasser nos attentes. Des chefs d’Etat, et non des moindres, sont annoncés et confirmés. L’arrivée du président Obama n’est pas exclue, même si elle n’est pas encore confirmée », a révélé Hamed Bakayoko.

Ousmane Diallo à Yamoussoukro

LIENS PROMOTIONNELS