Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Adama Bictogo, vice-président du comité d’organisation : ‘’Comment nous préparons l’événement’’
Publié le lundi 16 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les présidents des différentes commissions de l’investiture du président de la République se sont réunis le samedi 14 mai 2011 à la salle Mosaïque du Palais présidentiel au Plateau. Le vice-président Adama Bictogo a donné sur la télévision Côte d’Ivoire (Tci) de plus amples informations sur cette séance de travail. Adama Bictogo a fait remarquer que les préparatifs de la tenue de l’Investiture vont bon train. « Le président du Comité d’organisation Marcel Amon Tanoh est depuis quelques jours à pied d’œuvre. Les commissions se réunissent. Il y a donc 17 commissions qui ont été mises en place et présidées par des personnalités, des membres du gouvernement. Chaque commission aujourd’hui est à pied d’œuvre. Le président du Comité d’organisation M. Amon Tanoh viendra lui-même le jeudi (19 mai 2011) sur le plateau pour donner toutes les précisions, tous les détails. Ce que je peux dire, c’est qu’à ce jour, nous avons, au plan des différentes commissions, enregistré des avancées positives. Jusqu’à ce soir, je viens d’ailleurs d’une réunion. Des réévaluations faites ce soir, nous pouvons dire que nous sommes à 60 % des travaux. Le mercredi est la date limite que le Comité d’organisation a arrêtée avec les présidents de commissions. On devait donc le mercredi savoir la tenue dans toutes ses dimensions de l’investiture », a indiqué le vice-Pco. Tout en soulignant que la cérémonie durera 1h 15 mn. Et de justifier : « Le président de la République dans sa ponctualité entend respecter le programme indiqué. En ce qui concerne l’arrivée des Vip, des personnalités, il y a la commission protocole qui est à pied d’œuvre et qui devait pouvoir contenir l’ensemble des invités. Par contre, pour les populations qui constituent la grande masse, le président de la République souhaite que les 99 départements contenus dans les 19 régions soient présents à cette investiture. Donc, le comité d’organisation a mis en place une commission mobilisation, une commission d’encadrement et une commission en charge des relations avec les partis politiques. En collaboration avec les préfets, il y a donc une certaine coordination, une certaine discipline du fait de la présence de beaucoup de chefs d’Etat. (…) De façon indicative, je pourrai vous dire que tous les chefs d’Etat de la Cedeao devaient être présents. A ce jour, nous pouvons comptabiliser les affirmations faites par certains chefs d’Etat. Il y a le président de la République de la France, le représentant de la représentante des Etats-Unis au plus haut niveau, le président du Sénégal, du Ghana, le vice- Premier ministre de la Belgique, le secrétaire général des Affaires africaines de la Grande Bretagne, le vice-ministre des Affaires étrangères de l’Espagne. Il y a Ban Ki Moon, le secrétaire de l’Onu, le président de la commission de l’Union africaine M. Jean Ping, le président en exercice de l’Union Africaine le président équato-guinéen et le président de la Cedeao. Compte tenu de l’importance de l’événement et de l’intérêt qu’ accordent toutes ces personnalités à la Côte d’Ivoire, mais aussi ce que représente le président de la République sur le plan international. Ce sera l’occasion au plan marketing de permettre à la Côte d’Ivoire qui renaît, de devenir une belle vitrine à travers le président de la République Alassane Dramane Ouattara ». Au-delà de l’investiture, selon Adama Bictogo, il y aura un concert à Abidjan et un autre à Yamoussoukro. Ce que les Ivoiriens doivent retenir c’est que d’une part l’investiture a lieu à la fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. D’autre part, les dispositions sont prises pour que les cars soient mis à la disposition des différents départements pour qu’ils puissent se rendre donc à Yamoussoukro. Ils auront d’ici jeudi les détails. Mais on retiendra que la population sera représentée à Yamoussoukro. Pour les populations qui vont rester dans les différents départements, les dispositions sont prises pour que les capitales régionales puissent bénéficier de moyens de communication télévisuelle leur permettant de suivre en direct, à une place indiquée, l’investiture du président de la République.

T.Abdoulaye

LIENS PROMOTIONNELS