Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Cérémonie d’investiture du Président de la république : Les affaires reprennent
Publié le lundi 16 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Lorsqu’on arrive à Yamoussoukro, ces jours-ci, ce qui frappe à première vue, c’est la mine reluisante qu’arborent tous les commerçants de la ville. Tous sont unanimes que leurs affaires sont florissantes. A quelques jours de la cérémonie d’investiture, petits commerçants, restauratrices, tenancières de maquis et chauffeurs de taxi ont le sourire. « Depuis la semaine dernière, il faut dire que les affaires marchent. Nous arrivons actuellement à écouler sans trop de difficultés nos articles. Nous pensons que cela est dû à l’investiture.

Car, il faut dire que la ville continue d’enregistrer de nouvelles personnes », témoigne Ibrahim Kéita, vendeur de vêtements et de cassettes audiovisuelles à la gare de Yamoussoukro. A côté de lui, Kouamé Konan, disquaire, ne dit pas autre chose. « La ville bouge. Les gens viennent acheter de nouvelles cassettes. Car beaucoup ont décidé de prolonger la fête chez eux et dans les maquis après l’investiture. Donc ça va », se réjouit-il. A Assabou, la joie se lit également sur le visage des restauratrices. « Notre clientèle a augmenté. Nous recevons beaucoup plus personnes que d’habitude ces deniers jours. Nous espérons pouvoir contenter tout le monde, car les gens ne finissent pas de venir ici », nous confie Désirée Konan avec un large sourire. Même son de cloche chez tous les chauffeurs de taxi que nous avons rencontrés. « Les affaires marchent bien ces temps-ci. Nous arrivons à faire facilement maintenant nos recettes », lancent-ils en chœur. A quatre jours de l’investiture, les activités commerciales ont repris de plus belle à Yamoussoukro. L’effet ADO y est certainement pour quelque chose. Et ce n’est pas pour déplaire aux opérateurs économiques de la ville qui prient que de tels événements se multiplient dans la capitale de la Côte d’Ivoire.

JCC

LIENS PROMOTIONNELS