Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Affaire “13 milliards pour déstabiliser la Côte d`Ivoire”: Voici le document (Bni) authentifiant le transfert des 13 milliards des paysans à Nizar Dalloul
Publié le mercredi 18 mai 2011   |  Le Nouveau Réveil


Économie
© Getty Images
Économie : paysan dans une plantation de cacao
Photo: récolte de cabosses de cacao mûres dans une plantation


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Suite à la publication de la première partie de notre dossier sur "les 13 milliards du café cacao ivoirien transférés à Nizar Dalloul de Commium Group Holding Limited à Jersey", nous avons reçu un nombre incalculable de coups de fils. Certains nous ont appelés pour nous dire, sur fond de menaces, que les documents dont nous avons publié les fac-similés sont faux. Mieux, Commium Côte-d`Ivoire qui n`est nullement cité dans notre article, s`est cru obligé de nous adresser un droit de réponse plein d`injures. En attendant de revenir certainement sur le Groupe Commium dans toutes ses tentacules depuis sa constitution et ses activités, nous revenons d`abord sur le transfert des 20 millions d`euros (soit 13 milliards de francs CFA, virés depuis les comptes du comité de gestions de la filière Café-cacao dirigé par Ano Gilbert, à Nizar Dalloul, PCA de Commium Group Holding Limited à Jersey. Surtout que des documents tel le journal officiel du Grand-Duché de Luxemburg parlent de Commium Group en termes de Sociétés commerciales, d`Associations et Fondations sans but lucratif. Journal officiel C-n° 629 du 23 mars 2009. Que tous ceux qui ont des choses à redire sur ce dossier nous laissent finir et peut-être après, ils auront les temps de nous poursuivre devant les tribunaux ou de nous mettre au poteau comme ils le promettent. Comment peut-on comprendre que l`argent du café-cacao ivoirien devant servir au financement de la filière soit viré au compte de Commium Group et ait été réceptionné par un général Ghanéen, attaché militaire du Ghana à Londres et qui plus est, est un proche parent du président Atta Mills ? A qui donc, en déhors de l’exécutif ghanéen, est destiné cet argent dont le représentant militaire du Ghana ne peut se servir ni à Jersey, ni au Royaume-Uni ? Et c`est au Ghana que se retrouvent en toute tranquillité tous les faucons du régime Gbagbo, et c`est au Ghana qu`ils se réunissent pour concevoir la déstabilisation du pouvoir en place.

P. Koudou

LIENS PROMOTIONNELS