Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Investiture du président Ouattara 66 délégations dont 21 chefs d`Etat annoncés
Publié le mercredi 18 mai 2011   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dans exactement 72 heures, c'est-à-dire le samedi 21 mai prochain, Alassane Ouattara sera officiellement investi dans ses nouvelles fonctions de président de la République de Côte d'Ivoire. Yamoussoukro, la capitale politique ivoirienne, fait sa toilette et revêt ses plus beaux habits pour accueillir l'évènement. Mais également les délégations étrangères invitées à prendre part à cette cérémonie d'investiture. Selon des sources proches du comité d'organisation, ce sont au total 66 délégations étrangères qui sont attendues au pied de la Basilique notre dame de la paix. 21d'entre elles seront conduites par des chefs d'Etat et les 45 autres par des chefs de gouvernement. La plus grande délégation annoncée, selon notre source, est celle de la France qui aura à sa tête le patron de l'Elysée, le président Nicolas Sarkozy. Le chef de l'Etat français a déjà envoyé le 09 mai dernier en Côte d'Ivoire, une équipe technique chargée de faire une reconnaissance du terrain et cerner surtout les questions sécuritaires avant l'arrivée de la délégation officielle. Une dépêche de l'Afp a d'ailleurs confirmé hier la présence de Sarkozy le 21 mai prochain en Côte d'Ivoire. On le sait, la France s'est fortement impliquée pour l'accession au pouvoir d'Alassane Ouattara, face à Laurent Gbagbo refusant de céder le fauteuil présidentiel, à la suite du contentieux électoral d'après le 28 novembre 2010. Le pays de Sarkozy entend être représenté au plus haut niveau à cette investiture du nouveau président ivoirien. Outre l'ancienne puissance coloniale, les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) sont également annoncés au complet. Le président Jonathan Goodluck, président en exercice de l'organisation sous-régionale et ses pairs veulent marquer de leur présence cette investiture. Faut-il le rappeler, Goodluck Jonathan avait été au premier plan de la bataille pour le départ de Laurent Gbagbo, l'ancien président ivoirien, du pouvoir. Cet objectif étant atteint, le président nigérian compte bien conduire l'ensemble des chefs d'Etat de la Cedeao qui ont soutenu leur combat, à la fête de la victoire. Les présidents Jacob Zuma d'Afrique du Sud, et Téodoro Obiang N'Guema de la Guinée équatoriale, auraient déjà confirmé leur présence à Yamoussoukro le 21 mai prochain. Quant à l'Egypte, ainsi que d'autres pays du Maghreb, selon nos sources, ce sont des délégations conduites par les chefs de gouvernement ou les ministres des Affaires étrangères qui ont été annoncées. Le comité d'organisation met en ce moment les bouchées doubles pour accueillir tous ces chefs d'Etat et ces délégations étrangères annoncés à l'investiture du nouveau président ivoirien.

H. ZIAO

LIENS PROMOTIONNELS