Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Dagobert Banzio, à propos de l’embellissement de Yamoussoukro : «Les choses évoluent bien»
Publié le mercredi 18 mai 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dagobert Banzio, à propos de l’embellissement de Yamoussoukro : «Les choses évoluent bien»

Le ministre Dagobert Banzio s’est rendu, hier, à Yamoussoukro, pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de nettoyage de la ville dans le cadre de la cérémonie d’investiture du président de la République.

C’est au pas de charge que le ministre de la salubrité a visité, hier, plusieurs sites de la capitale politique. Dagobert Banzio qu’accompagnaient le maire Koucou Gnrangbé Kouadio Jean, le gouverneur Augustin Thiam et Hélène Bragori, directeur régional de la salubrité, venait faire l’état des lieux quant à l’assainissement de la ville de Yamoussoukro à quelques jours de l’investiture du président Alassane Dramane Ouattara. « Tout se déroule bien. Les algues géantes qui sont sur les lacs, il y en a un certain nombre, j’espère qu’on pourra faire avancer le travail pour donner un meilleur visage à ces lacs. Quant aux ordures ménagères, on peut dire que l’essentiel est déjà enlevé sur les axes principaux et les entreprises vont continuer à le faire à l’intérieur des quartiers où subsistent encore quelques dépôts sauvages. Nous avons également vu que le travail au niveau des latrines (à la Fondation Félix Houphouet-Boigny, Ndlr) est très avancé. On va donner des fournitures pour que les travaux avancent avec célérité. Je pense qu’en ce qui concerne la salubrité urbaine, les choses évoluent bien (…) de sorte que d’ici le vendredi 20 mai, tout soit prêt et que le samedi, tout se déroule bien », a déclaré le ministre de la salubrité.

La délégation, partie de l’Hôtel président, s’est successivement rendue à la Fondation Félix Houphouet-Boigny, au lac côtoyant le Cci, au carrefour de l’aéroport, devant le lycée Mamy Adjoua puis à la décharge publique. Effectivement, les maçons sont à pied d’œuvre pour achever une trentaine de latrines à la Fondation dont l’espace d’en face est en train d’être désherbé par des jeunes de la ville. A côté, des machines enlèvent les tas d’immondice. Idem au carrefour de l’aéroport où s’élevait un gros dépôt d’ordures ménagères. Des travailleurs arrachent les nénuphars qui recouvrent les lacs. Certains curent les caniveaux bouchés depuis des lustres. Partout, ce sont des vrombissements de camions chargés d’ordures qui se dirigent vers la décharge publique. A chaque étape, Dagobert Banzio a écouté les experts, encouragé les ouvriers et donné des conseils pour booster le travail.

Quant à Gnrangbé, président de la commission locale de la salubrité, il a déclaré, s’agissant des commerçants qui occupent les trottoirs, de les sensibiliser pour que dès jeudi, ils vident les lieux avec leurs baraquements et parasoleils. Le maire de Yamoussoukro ne doute pas un seul instant que sa ville sera propre le jour de l’investiture.

Ousmane Diallo à Yamoussoukro

LIENS PROMOTIONNELS