Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Investiture d’Alassane Ouattara / Adama Bictogo : ‘’Le Fpi souhaite être un acteur’’
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le vice-président du Comité d’organisation (Pco) de l’investiture du président de la République était face à la presse le mercredi 18 mai 2011 à l’hôtel Ivoire. Adama Bictogo a donné à cette occasion de plus amples informations sur l’organisation pratique de cet événement qui se déroulera le 21 mai à Yamoussoukro.

Tous les partis politiques ont décidé de prendre part à la cérémonie d’investiture d’Alassane Ouattara à Yamoussoukro. C’est du moins ce qu’ a laissé entendre Adama Bictogo vice-Pco de cette manifestation par ailleurs président de la commission en charge des relations avec les partis politiques. Toutefois, il a soutenu que le Front populaire ivoirien (Fpi) a émis des réserves en ce qui concerne la sécurité. C’est pourquoi, le parti de Laurent Gbagbo compte avoir une rencontre dans les prochains jours avec le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko. « Le Fpi a manifesté sa volonté d’être à l’investiture. Les militants refusent d’être des spectateurs. Ils souhaitent être des acteurs », a précisé le conférencier. Qui a rassuré que le gouvernement entend mettre tout en œuvre pour garantir la sécurité de tous ceux qui effectueront le déplacement à Yamoussoukro et assurer la fluidité routière. Fort de cela, il sera interdit à partir de vendredi 20 mai aux gros camions et aux véhicules lourds, tout trafic sur l’axe Abidjan-Yamoussoukro. Adama Bictogo a en outre expliqué que ‘‘l’investiture citoyenne’’ constitue, au-delà d’une simple rencontre, la porte d’entrée dans une nouvelle Côte d’Ivoire. Elle traduit, à l’en croire, ‘‘la volonté d’un partenariat sud-sud et nord-sud au regard des 23 chefs d’Etat et des 66 délégations qui y prendront part. « Cette investiture est une tribune qui permettra de façon digne et sobre d’envoyer un message aux investisseurs, que la Côte d’Ivoire a traversé des moments difficiles, mais qu’elle reste debout, unie, disciplinée », a-t-il souligné. Tout en indiquant que ce sera l’occasion pour le Chef de l’Etat de confirmer le pacte qu’il a signé avec son peuple pendant la campagne. En d’autres termes, «c’est un défi de l’emploi, de la santé, de l’école, etc ». En ce qui concerne le coût de cette investiture, Bictogo pense que cela ne devait pas faire l’objet de débat. Dans tous les cas, a-t-il signifié, l’investiture est profitable aux populations ivoiriennes avec ses retombées notamment la réfection des routes et des complexes hôteliers.
TAB

LIENS PROMOTIONNELS