Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Adama Bictogo (président de la Commission en charge des relations avec les partis politiques) : “Le Fpi a signalé sa présence”
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Tous les représentants des partis politiques ont marqué leur accord pour être à l'investiture. Il y a une réserve d'ordre sécuritaire de la part du Front populaire ivoirien(Fpi). Ils (les militants du Fpi) ont souhaité avoir une rencontre avec le ministre de l'Intérieur pour s'assurer que leur sécurité sera prise en compte. Le Fpi refuse d'être spectateur, il souhaite être acteur. Je considère cela comme un engagement fort pour la réconciliation. Le Fpi sera là". Hier, face à la presse, le président de la commission en charge des relations avec les partis politiques, Adama Bictogo, a rassuré les Ivoiriens sur la probable participation du Fpi, parti de Laurent Gbagbo, à l'investiture du président de la République le 21 mai prochain à Yamoussoukro. Tout en invitant les Ivoiriens à participer massivement à cette cérémonie, il a donné le sens de cette cérémonie qu'il qualifie d'historique de par la qualité des invités. "L'investiture marque la Côte d'Ivoire rassemblée. C'est la porte d'entrée d'une nouvelle Côte d'Ivoire qui a pour slogan" Avançons ensemble. Le second message, c'est que la cérémonie d'investiture marque la libération des Ivoiriens après dix ans de difficultés économique et politique. Cette libération a coûté cher au plan humain, économique. Le nouvel élan que le président donne à cette Côte d'Ivoire passe par une reconnaissance de la communauté internationale et par une mobilisation intérieure des Ivoiriens" a indiqué M. Bictogo. Il précise par ailleurs que "c'est cette tribune qui permettra, de façon sobre et digne, d'envoyer le message à la communauté internationale, aux investisseurs, pour dire que la Côte d'Ivoire a certes traversé des moments difficiles mais qu'elle reste débout. Une tribune qui traduit le partenariat sud-sud et nord-sud, dans le respect de la souveraineté ivoirienne".
Revenant sur les dispositions sécuritaires, il a soutenu que le ministre de la Défense et celui de la Sécurité mettront tout en œuvre pour sécuriser l'évènement et toutes les populations. Puis, il a précisé que l'axe Abidjan-Yamoussoukro sera fermé aux véhicules lourds à partir de demain vendredi pour prévenir les accidents. Pour clore son propos, M. Adama Bictogo a révélé que "66 délégations et 23 chefs d'Etat ont confirmé leur participation à la cérémonie d'investiture".
Jules Claver Aka

LIENS PROMOTIONNELS