Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Faits marquants : Fin et début
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Quand demain Alassane Ouattara recevra, des mains du nouveau Maître des ordres, la Grande chancelière, Henriette Dagri Diabaté, il deviendra le président de la République, chef souverain et grand maître des ordres. Déjà chef suprême des Armées, il recevra à cette occasion, le droit de distinguer ou de faire distinguer ses compatriotes ou tous ceux, amis de la Côte d’Ivoire, qui auront mérité d’elle, lui auront rendu de très grands services. Le collier ou la Grande croix, c’est selon, qui lui sera mis au cou, représentera alors le symbole de l’aboutissement d’un parcours effectué et le début d’un autre chemin qu’il tracera pour notre carré. Avec son parti politique, il était allé à la conquête du pouvoir d’Etat. La voie qui l’y a mené a été semée d’embûches. Les coups n’ont pas manqué. Les grandes déceptions ont parfois fait place à de grands moments d’espoir. Les jours de joie ont , des fois, alterné avec des instants de tristesse. La ligne n’a toujours pas été droite. Mais, en fin de compte, les républicains, soutenus par leurs alliés, sont parvenus au sommet de la montagne. De là-bas, ils mesurent la longueur et la dureté de la route parcourue. Donc, Alassane Ouattara a conquis le pouvoir d’Etat. Selon l’ordre normal des choses, maintenant, il est en train de porter les habits nécessaires pour gérer ce pouvoir pour le bonheur de tous. Pour lui, s’ouvre de nouveaux chantiers, une nouvelle ère, d’autres combats à mener. Le repos n’est donc pas pour demain. Ce qui est fini, a cédé la place à ce qui doit arriver. Et les difficultés ne vont pas manquer. Les responsabilités ont changé de nature et sont même devenues plus lourdes. A peine les combattants d’hier ont-il s goûté aux délices de leur victoire qu’ils doivent remettre l’ouvrage. Reprendre la route, engager de nouveaux chantiers, relever d’autres défis. Pour eux donc, pas de repos. La fin d’une époque, annonce, inéluctablement, le début d’une autre. Le grand maître des ordres n’aura pas le temps de dormir sur ses lauriers. Le voulait-il qu’il ne le pourrait pas. Tant la page de l’histoire à écrire avec ses concitoyens et tous ceux qui aiment son pays, est longue et large. Le brouillon que lui a laissé le défunt régime est particulièrement pesant. L’héritage à gérer est très lourd. Les efforts à fournir sont nettement supérieurs à ceux qu’il a fallu pour se hisser à ce niveau. Sans oublier que l’encre du stylo à utiliser pour cet exercice est très salissante si elle n’est pas utilisée à bon escient

Trait d’esprit
Merci Tia !

Il est enfin parti. « M. considérant que… » a passé la main. Souvenir, souvenir. « C’est Dieu qui a donné le pouvoir à Alassane Ouattara. Même à la retraite, je suis prêt à servir la République », disait-il. Notre beau pays aura connu. Tout connu. Des hommes de valeur comme des p... Merci Tia. La République t’est reconnaissante ( !?) Les Ivoiriens se souviendront de toi. Rideau !

Coulibaly B.

LIENS PROMOTIONNELS