Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Fondation Félix Houphouët Boigny - On s’active pour les derniers réglages
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Il est 15h12, ce mercredi 18 mai 2011. Nous avançons vers la Fondation Félix Houphouët Boigny de Yamoussoukro. Ce site qui abritera, dans les toutes prochaines heures, c’est-à-dire le samedi 21 mai, la cérémonie d’investiture du président de la République, Alassane Dramane Ouattara. Les différentes artères menant à ce joyau architectural sont toujours en réfection. Bulldozers et engins de profilage des routes sont à la tâche. Ingénieurs et autres techniciens s’activent à réparer toutes les voies anciennement marquées par de gros nids de poule ou autres crevasses. Quand nous arrivons au niveau de la Fondation, nous constatons que l’endroit est aussi en plein chantier. Des ouvriers s’activent pour les derniers réglages avant le jour-J. Déjà à l’entame de l’esplanade, un gigantesque portique est en train d’être dressé. Un autre sera également placé à l’entrée principale du bâtiment. Dans la cours de la Fondation, le décor d’une cérémonie grandiose se met en place peu-à-peu. Les premières bâches sur l’esplanade sont en train d’être fixées, sous la supervision du responsable de l’entreprise commise à cette tâche, M. Marc Avenier. Celui-ci est venu en personne suivre l’évolution du travail qui est en train d’être fait par ses agents. Selon lui, il s’agira de mettre en place une installation de 50.000 m_ pour environ 60.000 places assises. A côté des bâches, plusieurs écrans géants ont commencé à être montés à différents endroits sur le site.

10 écrans géants, une sono de 100.000 watts

Du côté des techniciens, on annonce une dizaine d’écrans géants, pour permettre à ceux qui ne seront pas dans la salle de vivre l’évènement comme s’ils y étaient.
Dans l’enceinte du bâtiment, des travaux de réfection sont également en cours. Menuisiers, soudeurs, électriciens, tapissiers, tous sont à la tâche. « Nous travaillons de jour comme de nuit, de sorte à pouvoir tenir dans le temps », nous informe Jean-Jacques, pendant qu’il scie une planche de contre-plaqué. Dans la grande salle de 2.000 places, où se tiendra la cérémonie à proprement dite, l’heure est aussi à la retouche. Changement de fauteuils par-ci, remplacement de moquettes par-là, ça grouille dans tous les sens. Sur le podium, le décor de la cérémonie commence à prendre forme. Un gigantesque écran géant y est dressé, couvrant ainsi tout le matériel d’animation placé à cet endroit. S’agissant de cette animation, l’on annonce une sonorisation d’une capacité de plus de 100.000 watts, avec 70.000 watts réservés pour la seule salle de la cérémonie. Aussi, plusieurs sites d’animation seront installés à travers la ville de Yamoussoukro. De ces endroits, les populations pourront suivre en direct, l’évènement qui se passe de l’autre côté de la ville, à la Fondation.
Quand nous quittions les lieux, vers 16h30, les travaux se poursuivaient. Et, selon les techniciens, ils continueront de jour comme de nuit. De sorte à ce que tout soit prêt avant la veille de la cérémonie, c’est-à-dire ce vendredi.

Diawara Samou (Envoyé spécial)

LIENS PROMOTIONNELS