Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Le ministre Banzio Dagobert rassure : “L’enlèvement des ordures est bien engagé”
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  Le Patriote


Activités
© Abidjan.net par Prisca
Activités gouvernementales: le gouvernement Soro a tenu son premier conseil hors du Golf Hôtel
Mardi 19 avril 2011. Abidjan, Primature. Photo: le minitre des Sports, Dagobert Banzio


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le ministre Banzio Dagobert en charge du département de la salubrité, par ailleurs président de la commission de la salubrité pour l’investiture du président de la République, le 21 mai prochain, a visité hier, les différents sites d’enlèvement et de ramassage des ordures ménagères. « Je suis venu avec les représentants du ministère en charge de la Salubrité pour évaluer ce qui se fait sur le terrain. Et je pus vous dire et rassurer que tout se déroule bien et que l’enlèvement des ordures est bien engagé ».
Mais avant cela, le ministre Banzio après le mot de bienvenue du maire, Gnrangbé Kouacou Kouadio Jean, a dit qu’il est venu pour voir de façon concrète la mise en œuvre de tout ce qu’il faut à la commission chargée de la salubrité pour mener à bien sa mission. Et voir aussi, toutes les mesures connexes et savoir si tout évolue bien dans l’intérêt de la grande manifestation, dans l’intérêt de notre pays. A cet effet, la délégation a visité les différents sites d’enlèvement et de ramassage des ordures ménagères, le nettoyage de la ville, le balayage, l’enlèvement de toute chose qui pourrait gêner. L’enlèvement des nénuphars sur les lacs, pour donner un environnement sain à la ville et offrir un espace bien aéré aux visiteurs. Selon le ministre, Yamoussoukro, pour ceux qui s’en souviennent était, par la volonté du père fondateur un site agréable à visiter avec ses lacs aux caïmans, ses rues et artères bien propres et aérées. C’est cette image-là, dit-il, que nous recherchons.
Faisant le point des travaux, le ministre a indiqué que « la ville doit demeurer propre pendant et après l’évènement. D’où la nécessité de disposer d’un certain nombre de poubelles. Et d’avoir une organisation qui permet de récupérer tous les sachets qui traînent çà et là. Au total il s’agit d’enlever 3.000.000 de sachets qui ont envahi la ville. Des dispositions pratiques sont à apprendre pour éviter des conséquences malheureuses ».
Pour le maire, sur 64 latrines à l’inauguration de la fondation seulement 46 seront réhabilitées avant le 21 mai, date de l’investiture. Cinq lacs sont en train d’être élagués. Déjà 40% des dépôts sauvages ont été enlevés. Et avant le 21 mai, l’objectif sera atteint à 100%, a-t-il promis. Sur 3130 poubelles attendues, 150 ont été remises par la Banque Mondiale et 180 autres par un opérateur économique répondant au nom de M. Ayé. Aussi, a ajouté le ministre « les négociations avec les commerçants sont en bonne voie pour le déguerpissement des trottoirs, surtout sur la voie triomphale. Des sites de parking ont pu être identifiés pour éviter que des véhicules soient en surnombre sur l’esplanade de la Fondation. En ce qui concerne l’enlèvement et le ramassage des ordures, 11 véhicules des opérateurs du secteur sont à pied d’œuvre pour débarrasser la ville des tas d’immondices ».
Le ministre Banzio est parti rassuré. En jurant que « Yamoussoukro va retrouver son lustre d’antan » Ajoutons que le grand dépotoir situé sur l’axe Yamoussoukro-Oumé a été visité pour la circonstance par le ministre en compagnie du gouverneur du District, Thiam Augustin Aboulaye Houphouët.

Jacquelin Mintoh

LIENS PROMOTIONNELS