Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

fait du jour - Les grands annonceurs s’invitent à la fête
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Aujourd’hui, s’il y a une ville qui cristallise tous les regards, c’est bel et bien Yamoussoukro. Le centre d’intérêt de la Côte d’Ivoire s’est déporté sur la capitale politique. La cérémonie d’investiture qui aura lieu le week end prochain dans la ville chère à feu Félix Houphouët-Boigny a détrôné Abidjan, la capitale économique de la première place du hit parade des affaires. Au point qu’actuellement, les grandes sociétés ont choisi ces jours-ci comme champ de communication la cité de la paix. Yamoussoukro en l’espace de quelques jours est devenue un véritable champ de bataille publicitaire. Lorsque l’on parcourt les trottoirs et les rues de la vile actuellement, on est frappé par une chose. Les encarts et les pancartes publicitaires des grandes sociétés que compte la Côte d’Ivoire envahissent la ville. Toutes les grandes maisons qui font l’économie ivoirienne, comme si elles s’étaient passé le mot, ont décidé de communiquer sur la cérémonie d’investiture du président de la République. L’engouement que suscite cet événement dans toute la Côte d’Ivoire est une occasion pour ces firmes de mieux faire connaître leurs produits. Partout, dans la ville, les affiches et autres prospectus vantant les qualités des produits proposés par ces maisons sont visibles à tous les carrefours et endroits stratégiques. Dans cette guerre publicitaire, la jeunesse de Yamoussoukro est mise à rude épreuve. De jeunes filles et jeunes hommes, habillés dans des tee-shirts à l’effigie des grandes sociétés de téléphonie, sillonnent les rues et lieux publics de la ville pour proposer les produits et articles de ces sociétés aux passants et autres invités qui ont déjà investi la ville. A tous les coins de rue, l’on retrouve ces jeunes par groupes de dix, en train de chercher à convaincre les potentiels clients dans les maquis, à la gare routière et autres endroits publics de la ville. « Nous sommes au nombre de 100 jeunes. Nous avons été recrutés par une maison de téléphonie mobile pour faire du porte-à-porte et du corps-à-corps avec la population et les visiteurs pour les amener à souscrire à nos produits », nous révèle Gisèle Kouassi avec le sourire. Sanglée dans un beau tee-shirt aux couleurs de la maison de téléphonie qui l’emploie, cette étudiante à l’INPHB dit à avoir opté pour ce job temporaire en attendant que les cours reprennent véritablement dans son école. En plus de cette campagne de proximité, certaines sociétés de téléphonie ont initié des caravanes à travers la ville. Avec de gros camions pleins de jeunes filles, ces sociétés essayent d’attirer l’attention de la population sur leurs articles en jouant la musique avec des haut-parleurs à travers toute la ville. Quant aux sites où auront lieu les festivités de l’investiture, ils sont déjà envahis par les annonceurs en prévision de milliers et de milliers de spectateurs qui viendront s’égayer à partir d’aujourd’hui en ces lieux. Yamoussoukro, en plus des couleurs de l’investiture, s’est revêtue des couleurs des sociétés qui comptent sur la place. Car les grands annonceurs ont décidé de s’inviter à la cérémonie d’investiture.

Jean-Claude Coulibaly

LIENS PROMOTIONNELS