Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

La Côte d`Ivoire depuis la présidentielle (Chronologie)
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  AFP


Arrivée
© Reuters
Arrivée à Abidjan des chefs d`états du panel


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


ABIDJAN - Dates-clés de la Côte d`Ivoire depuis le second tour de l`élection présidentielle:

--2010--

- 28 nov: Second tour de la présidentielle entre le président sortant Laurent Gbagbo et son rival Alassane Ouattara.

- 2 déc: La Commission électorale annonce la victoire de Ouattara (54,1%), résultat rejeté par le Conseil constitutionnel acquis à Gbagbo. Le 3, Gbagbo est proclamé vainqueur (51,45%) par le Conseil constitutionnel. L`ONU reconnaît la victoire de Ouattara.

- 16 déc: L`hôtel du Golf, QG des partisans de Ouattara et des membres du gouvernement de son Premier ministre et chef de l`ex-rébellion, Guillaume Soro, est soumis à un blocus.

--2011--

- 19 fév: Début à Abidjan d`une nouvelle flambée de violences.

- 10 mars: L`Union africaine (UA) confirme l`élection de Ouattara, position jugée inacceptable par le camp Gbagbo. Cette réunion marque l`épuisement des tentatives de sortie de crise par la voie diplomatique.

- 28 mars: Début d`une offensive vers le Sud des forces de Ouattara, qui prennent en quatre jours le contrôle de quasiment tout le pays.

- 30 mars: Résolution 1975 de l`ONU qui demande à Gbagbo de se retirer et donne mandat à l`Onuci d`utiliser "tous les moyens" pour "protéger les civils" et "prévenir l`usage d`armes lourdes".

- 2 avr: L`ONU et des organisations internationales font état de massacres de plusieurs centaines de personnes fin mars dans l`Ouest.

- 4 avr: L`Onuci et Licorne frappent des camps militaires et des batteries d`artillerie situées à la résidence et au palais présidentiel de Gbagbo à
Abidjan.

- 11 avr: Gbagbo est arrêté par les Forces républicaines (FRCI) de Ouattara, à l`issue d`une guerre de dix jours dans Abidjan.

- 27 avr: Les FRCI investissent en force et contrôlent Abobo, fief d`Ibrahim Coulibaly ("IB"), chef du "commando invisible", tué dans l`opération.

- 3 mai: Ouattara demande dans une lettre au procureur de la Cour pénale internationale (CPI) d`enquêter sur "les crimes les plus graves" commis en Côte d`Ivoire depuis le 28 novembre 2010.

- 4 mai: Le quartier de Yopougon à Abidjan, dernier bastion des miliciens et des mercenaires libériens pro-Gbagbo, est sous contrôle des FRCI (officiel). Le 9, des responsables de l`ONU affirment que 68 corps y sont enterrés dans des fosses communes.

- 6 mai: Ouattara prête serment au lendemain de sa proclamation comme président par le Conseil constitutionnel.

- 7 mai: L`ex-président est entendu par la justice à Korhogo (nord), où il se trouve en résidence surveillée. Le 8, 1ère audition de son épouse, Simone Gbagbo.

- 10 mai: Reprise de l`exportation de cacao, qui avait cessé en raison des sanctions internationales visant Gbagbo.

- 14 mai: Quelque 220 civils ont été tués dans le Sud-Ouest par des miliciens et des mercenaires libériens fidèles à Gbagbo, après avoir été chassés de Yopougon (officiel).

Les violences qui ont suivi le 2e tour de la présidentielle ont fait quelque 3.000 morts (officiel).

LIENS PROMOTIONNELS