Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Investiture de Ouattara / Voici ceux qui vont sécuriser Yamoussoukro
Publié le vendredi 20 mai 2011   |  L`Inter


Activités
© Présidence par Aristide
Activités du chef de l`Etat: le Président Alassane Ouattara a effectué une visite officielle au Burkina Faso
Lundi 16 mai 2011. Ouagadougou (Burkina Faso).


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


* Des centaines de soldats étrangers débarqués au pied de la Basilique

Le samedi 21 mai prochain, le Dr Alassane Dramane Ouattara sera investi 5ème président de la République de Côte d’Ivoire. Yamoussoukro, la capitale politique du pays, abritera cette cérémonie qui selon les organisateurs accueillera une vingtaine de chefs d’Etat. A 48 heures de ce grand évènement, la ville a totalement refait sa toilette. Elle grouille de monde, parmi lesquels de nombreuses forces militaires étrangères. Ce qui situe plus d’un observateur sur la sécurisation de cette investiture. Comme il nous avait été indiqué par les responsables du comité local d’organisation le 13 mai dernier, certains chefs d’Etat ont en effet choisi de se déplacer en terre ivoirienne avec leurs militaires. Une donne qui avait obligé le comité à réquisitionner certains hôtels et même à vider des internats d’écoles de la ville pour loger ces hommes en tenue. Depuis le samedi dernier, ces derniers ont commencé à signaler leur présence. A commencer par un fort contingent ghanéen d’environ 100 hommes casés dans les locaux du Cafop supérieur de la ville. « D’autres contingents suivront », nous a-t-on fait savoir. Outre les Ghanéens, les militaires français sont très actifs en ce moment à Yamoussoukro et dans la région. De nombreux chars sont remarquables dans la ville depuis quelques jours, et comme pour marquer cette présence, ils ne cessent de patrouiller, notamment sur l’artère principale. Un tour au camp de la police bangladaise de l’ONUCI laisse constater que les casques bleus ne sont pas en reste. Le mercredi 18 mai dernier, les élèves du Lycée scientifique ont été vidés de leur internat pour faire place à d’autres hommes qui venaient d’arriver dans la ville. Depuis le mardi dernier, de nombreux policiers jordaniens sont venus s’ajouter aux Bangladais. L’officier coordonnateur de ce site onusien s’inquiétait d’ailleurs de ce que des contingents ne soient pas encore arrivés. Déjà sur leur base, les Forces républicaines de Côte d`Ivoire (Frci) ne sont pas passives. Ces forces multiplient les rencontres pour plancher sur l`encadrement de l’évènement. L’arrivée ce jeudi d’un important renfort d’éléments des FRCI venant d’Abidjan et même de Bouaké rassure sur leurs préoccupations du moment, à savoir réussir la sécurisation de ce grand jour. D’ailleurs, des patrouilles à leur niveau sont multipliées dans les villes environnantes de Yamoussoukro pour prévenir toute éventualité d`attaque. Comme on le constate, la sécurisation de l’investiture du Président ivoirien mettra en scène des soldats des FRCI, des soldats étrangers, les casques bleus de l`Onuci ainsi que la force Licorne. Si on ne sait pas de ce que sera le dispositif exact de ces nombreuses forces de l’ordre le jour de l’investiture, tout porte cependant à croire que les militaires français et surtout les policiers onusiens appuyés de policiers et gendarmes ivoiriens seront en première ligne de sécurité, et pourraient être beaucoup plus présents dans la salle. Un deuxième rideau de sécurisation pourrait être l’affaire des militaires ivoiriens et des casques bleus de l’Onuci. Et la dernière ligne serait tenue par les soldats de Licorne et les nombreux militaires qui accompagnent leurs chefs d’Etat respectifs.

Blaise BONSIE à Yamoussoukro

LIENS PROMOTIONNELS