Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Fait du jour : Attention aux accidents
Publié le vendredi 20 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


N’Guessan Kouassi gît sur le bitume. Dans un état lamentable. A un mètre de lui, est sa moto.
Il vient d’être percuté par un taxi. N’Guessan est visiblement sonné. Il saigne au bras. Mais
sa blessure, apparemment, n’est pas trop grave. C’est une égratignure. N’Guessan peut se
relever. Sa moto n’est pas trop endommagée. Après quelques conciliabules, il est conduit à
l’hôpital. Si pour le jeune N’Guessan, il y a eu plus de peur que de mal, ce n’est pas le cas
de certains qui n’ont pas eu cette chance et qui sont encore à l’hôpital.

A quelques heures de la cérémonie de l’investiture, il faut dire que l’excitation gagne de plus en plus du terrain. Tout monde est pressé. Car une sorte de course contre la montre s’est engagée. Les taximètres veulent avoir le maximum de clients. Les passagers souhaitent se déplacer le plus rapidement possible d’un point de la ville à un autre, pour visiter les lieux les plus chauds. Les cortèges et autres convois roulent à vive allure pour être dans le temps. Une fièvre collective s’est emparée de la ville. Mais il faut faire attention. Car dans cette frénésie, confondre vitesse et précipitation risque d’être fatal. Déjà de nombreux accrochages sont annoncés.

Et il est clair qu’à partir d’aujourd’hui, les routes de Côte d’Ivoire seront prises d’assaut par de nombreux convois et véhicules pour gagner Yamoussoukro. Car nombreux sont ceux ou celles qui voudront prendre part aux festivités de l’investiture au cours de ce week-end. Pour ne pas gâcher la fête, il importe d’inviter tout le monde à la prudence sur les routes et dans la ville. Il faut aller doucement et éviter tout excès de vitesse. Au risque de rater l’événement tant attendu qu’est le couronnement de plus d’une décennie de lutte. Le plus important n’est pas d’aller vite, mais d’arriver à destination. Tout le monde sait qu’actuellement le réseau routier de la Côte d’Ivoire est fortement dégradé. Surtout le tronçon autoroute du Nord-Toumodi et Toumodi-Yamoussoukro.

Les nombreux trous et nids de poule sur ces axes invitent à la
prudence. Même si à l’occasion de la cérémonie d’investiture, des efforts ont été consentis
par le comité d’organisation pour boucher les trous et autres nids de poule, il faut dire que
l’état de la route ne demeure pas moins dangereux pour tous les adeptes de la vitesse. Il y aura
certainement du monde sur la route ce week end. Il appartient donc aux uns et aux autres de
rester vigilants. Alors, allons-y doucement si nous ne voulons rien rater de la fête

Trait d’esprit : Ils ont faim !
Dj Madou était en concert à l’Onuci. Il est allé pleurer aux pieds de Choi. «Nos camarades
ont faim ! Ils n’ont pas d’argent. Ils vivotent». Ah bon ! Pour ces vétérans de la lutte. Eux
qui contraignaient les autres à l’exil. Or donc c’est amer. Ça n’arrive pas qu’aux autres.
Bienheureux refondateurs. Le Brave Tchê est un ange. Il supporte vos caprices.
Coulibaly B.

LIENS PROMOTIONNELS