Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

L’Afrique et le monde se donnent rendez-vous chez Houphouët
Publié le vendredi 20 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La combinaison de trois symboles. La Côte d’Ivoire, pays phare de l’Afrique de l’Ouest.
Houphouët-Boigny, grand homme d’Etat ayant beaucoup contribué, de son vivant, à la
construction de l’Afrique libre. Enfin, Alassane Ouattara, héro d’une journée, mais principal
homme politique de notre pays et l’un des plus brillants intellectuels africains de ces dernières
décennies.

Pour ces trois symboles conjugués, l’Afrique a décidé d’honorer notre pays. A la
faveur de la cérémonie d’investiture du Président Ouattara, ce sont au moins 17 chefs d’Etat
africains qui seront à Yamoussoukro, à la tête de leur délégation. Le premier d’entre eux,
le Président Obiang Nguema de la Guinée Equatoriale, mais surtout président de l’Union
Africaine. Avec lui, les Chefs d’Etat membres du Panel de haut niveau qui s’est impliqué
pour la résolution de la crise ivoirienne. Mohammed Ould Abdel Aziz, Jikaya Kikwete,
Idriss Déby et Blaise Compaoré seront aux premières loges.

Une seule fausse note, ce sera l’absence de Jacob Zuma, empêché par la tenue d’élections locales dans son pays. Les anciens Présidents africains comme Olusegun Obasanjo, Alpha Konaré sont aussi annoncé.

En outre, le Président Nicolas Sarkozy, chef d’Etat du premier partenaire économique de notre pays sera présent. Nicolas Sarkozy est surtout le président du G8 et du G20. Le président Français sera accompagné, d`une délégation de plus de 200 personnes. Au niveau européen, de nombreuses délégations ministérielles sont attendues. Les représentants des gouvernements d`Espagne, de Belgique, du Royaume uni, de l`Union européenne. Cette cérémonie sera aussi marquée par la présence du secrétaire général de l`Onu, Ban Ki-moon. En ce qui concerne les Etats-Unis d’Amérique, le comité d’organisation est très peu disert sur le nom exact du chef de la délégation de la première puissance du monde.

Toutefois, il n’est pas exclu que la surprise de l’année se fasse. L’arrivée du Président Obama était, jusqu’à hier tard dans la nuit, sur les tablettes. Bien évidemment, pour des questions de sécurité, surtout après la mort de Ben Laden et les risques de réprésailles, peu de choses filtrent du protocole. Dans tous les cas, les Etats-Unis dont le gouvernement s’est impliqué dans la résolution de la crise ivoirienne ne sauraient bouder cet aboutissement. A défaut du locataire de la Maison blanche, sa Secrétaire d’Etat, Hilary Clinton pourrait être dans les airs, dans les heures qui suivent, en direction de Yamoussoukro.

Invité personnellement par le chef de l’Etat, le Pape Benoît XVI ne pourra pas faire le déplacement. Toutefois, il se fait représenté par le Nonce apostolique, au Liberia.
D’autres institutions comme la Communauté Sant ‘Egidio seront aussi présentes. La Côte
d’Ivoire qui est décidée à faire de cette cérémonie, un événement historique, n’a pas fait les
choses à moitié. Le comité d’organisation est totalement débordé. Les délégations des 19
régions du pays, à défaut d’avoir des invitations officielles, s’organisent pour être présentes à Yamoussoukro. Entre 300 et 500.000 personnes sont attendues dans la capitale économique.
Du jamais vu depuis les obsèques du Président Houphouët-Boigny.
Charles Sanga

LIENS PROMOTIONNELS