Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Panel
Publié le vendredi 20 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les délégués RDR et RHDP d’Europe jugent le parcours d’Alassane Ouattara
Ils sont venus spécialement d’Europe où ils résident et ont contribué à la victoire d’Alassane
Ouattara à la présidentielle du 28 novembre dernier, pour assister à l’investiture du Président
de la république. A vingt-quatre heures de cet important événement, des délégués RDR et
RHDP jettent un regard sur son parcours.
Cissé Seydou (Délégué RDR Italie) :
« C’est l’aboutissement d’un combat politique »
« Quand nous créions la première section du RDR en 94-95, nous avions une conviction.
Celle d’arriver un jour au pouvoir à travers les urnes. Et feu Djéni Kobina nous avait toujours
encouragés à persévérer et c’est dans cette optique que quand le Dr Alassane Dramane
Ouattara est rentré en 99, nous n’avons pas hésité à multiplier nos efforts en vue de son
élection à la magistrature suprême du pays. C’est l’aboutissement d’un combat politique,
d’un rêve pour un certain nombre d’Ivoiriens. Je me réjoui aujourd’hui, qu’il y ait une
coalition des fils d’Houphouët-Boigny qui, à travers le RHDP, se sont retrouvés. Que cette
collaboration puisse faire en sorte que la démocratie puisse se pérenniser dans notre pays,
à travers le quinquennat d’Alassane Ouattara. J’ose aussi espérer que pour la réconciliation
enclenchée par le président de la République puisse réunir tous les fils de ce pays puissent se
donner la main pour reconstruire la Côte d’Ivoire, afin d’aboutir à une communion nationale
pour la Côte d’Ivoire nouvelle.»

Cissé Aboubakar,
conseiller du délégué du RDR à Londres:
«Un Président qui suscite beaucoup d’espoirs»
« Pour nous, le parcours d’Alassane Ouattara est plein de symboles, dans la mesure où il a
été émaillé de beaucoup de difficultés. C’est toute la Côte d’Ivoire, en particulier les militants
du RDR, puis ceux du RHDP qui l’ont accompagné dans ce combat. Un combat que je
qualifierai de difficile d’autant qu’il y a eu beaucoup de tueries, de sacrifices notamment de
la part des militants du RDR et du RDHP. Pour moi, c’est l’aboutissement de la lutte qui a
été entamée depuis la création du RDR. Son mandat qu’il vient d’entamer suscite beaucoup
d’espoirs. Hier, j’ai eu la chance de discuter avec l’ancien Premier ministre Kablan Duncan
qui nous disait que la Côte d’Ivoire est dans un tel état et il fallait justement quelqu’un comme
Alassane Ouattara pour gérer la situation actuelle. Puisque ceux qui sont partis ont laissé la
Côte d’Ivoire dans un état de déliquescence totale de sorte que si on n’avait pas quelqu’un
de la trempe d’Alassane Ouattara qui a la confiance de tous les bailleurs de fonds, et de tous
les grands décideurs financiers de ce monde, on ne saurait pas par quoi commencer. Il s’agit
de remettre la Côte d’Ivoire au niveau où elle était avant et ensuite espérer pour pouvoir faire
redémarrer les choses et penser au développement. Il nous a dit qu’Alassane Ouattara, pour
avoir travaillé avec lui, est quelqu’un qui maîtrise tous les rouages de la finance et a aussi
la confiance de tous les bailleurs de fonds. Il a dit qu’il a confiance que la Côte d’Ivoire va
redémarrer. Nous partageons cet optimisme avec lui, nous partageons également cet espoir
avec lui. Nous disons qu’il faut que tous les Ivoiriens se mettent ensemble comme l’a déjà
indiqué le Président de la République. Et que la main dans la main, ils regardent dans cette
nouvelle direction que le Président est en train de donner à la Côte d’Ivoire. En tout cas,
c’est avec beaucoup d’optimisme que nous regardons cette nouvelle Côte d’Ivoire. Et nous

espérons que tous les Ivoiriens quel que soit leur bord politique vont partager le nouveau rêve
ivoirien. »

Antoine Dieth Oulou Nego
(Délégué RDR Suisse) :
«Je salue son courage
et sa persévérance»
« Le Président Alassane Ouattara est un homme d’Etat. Je salue sa patience et son courage
de résister à toutes les brimades et persécutions qu’il a vécues. Je le compare à Gandhi et
Martin Luther King qui sont des hommes de patience. Avec aujourd’hui Alassane Ouattara
à la tête de la Côte d’Ivoire, les Ivoiriens peuvent espérer la paix, l’épanouissement et le
développement. Alassane Ouattara a été patient. C’est la preuve qu’il aime son pays. Il y
a beaucoup de mensonges qui ont été dits et le peuple vient de rétablir la vérité. Nous qui
avons cru en la capacité de l’homme, sommes aujourd’hui fiers et heureux. A travers cette
élection, c’est toute l’Afrique qui est fière. C’est la toute première élection en Afrique qui est
autant suivie. Nous sommes aujourd’hui heureux et fiers quand on parle de la Côte d’Ivoire à
l’extérieur. Tout simplement, parce que nous avons un grand Président. »

Issiaka Konaté
(Délégué RDR Londres et président RDHP Royaume Uni) :
« L’élection d’Alassane Ouattara, un moment
de soulagement pour
la Côte d’Ivoire»
« Le parcours du Président est atypique. Il témoigne à la fois de la tolérance, de la
persévérance et du pardon. L’aboutissement de cette lutte, c’est le symbole de la persévérance
dans la vie. Je salue l’union qu’il y a eu autour des fils de Côte d’ivoire dans le RHDP pour
aboutir à cette victoire. C’est aussi un moment de soulagement pour toute la Côte d’Ivoire.
Le pays était tombé si bas. A présent elle ne peut que se relever. Nous espérons qu’avec
l’investiture du Président de la République, ce sera un événement de grande envergure qui se
déroulera à Yamoussoukro qui est un lieu assez symbolique pour nous les Ivoiriens et qui va
nous permettre de renouer non seulement avec la paix mais aussi avec l’espoir. C’est assez
curieux pour un pays qui évolue, on apprécie toujours le passé. Mais avec la Côte d’Ivoire,
on n’a pas eu la possibilité d’apprécier la vie. Parce que l’avenir a été décevant pour nous.
C’est l’occasion plus que jamais pour nous d’avoir un avenir radieux, d’avoir foi en ce qui va
se passer en Côte d’Ivoire dans la paix, l’union, la fraternité et surtout la tolérance. Et il faut
qu’on nous donne du temps, de voir venir cette Côte d’Ivoire réconciliée. »

Jean-Paul Soro
(Délégué PDCI-RDA d’Italie) :
« Le parcours d’Alassane Ouattara, une leçon de patience et de conviction»
«Le parcours d’Alassane Ouattara jusqu’à son accession à la magistrature suprême du pays
est une leçon. Une leçon de patience et surtout de conviction. Le premier enseignement que
j’en tire est que pour tout acte que nous voulons poser dans la vie, il faut avoir d’abord la
conviction. Et cette conviction ne doit pas être contrariée par des circonstances de la vie.
Voici ce que je retiens de son parcours. Quand l’homme rentre en politique, quand on suit
tous les obstacles qu’il a surmontés et aujourd’hui quand on voit où il est, je crois que pour
nous qui sommes moins jeunes, ou pour les générations plus jeunes, cela doit servir de leçon.
S’agissant de l’avenir de la Côte d’Ivoire, nous la voyons avec beaucoup d’espoir et nous
pensons que c’est un bon moment. Le Président pourra guider son peuple, qui doit le suivre et l’aider à sortir la Côte d’Ivoire de là où elle se trouve en ce moment parce que nous voulons

une nouvelle Côte d’Ivoire. Une Côte d’Ivoire comme l’a si bien dit le père fondateur, bâtie
sur le pardon, la tolérance. Les événements de ces dix dernières années seront difficiles à
oublier, mais l’Ivoirien doit faire en sorte d’agir envers son frère sans tenir compte de ce
qu’il a subi par le passé. Cela nous permettra de retrouver une Côte d’Ivoire réconciliée et
de lui donner sa place dans le concert des nations. Je pense aussi que la Côte d’Ivoire doit
profiter de l’expertise de sa diaspora dans tous les domaines. Et cette diaspora se met à la
disposition du président de la République. Enfin, nous disons yako aux Ivoiriens pour toutes
les souffrances qu’ils ont vécues. »
Propos recueillis par Y. Sangaré

LIENS PROMOTIONNELS